Le visage d’Amélie a changé quand Guillaume lui a avoué s’être inscrit à Si on s’aimait de TVA pour « faire avancer sa carrière », pour « être famous », selon ses propres termes. C’est que Guillaume, 31 ans, travaille comme manœuvre en maçonnerie.

Hugo Dumas
Hugo Dumas La Presse

Ce n’est pas typiquement un métier – comme ceux d’influenceur, de chanteuse ou de fabricant d’un 34gin québécois – qui profite d’un passage dans une docuréalité axée sur une démarche relationnelle sérieuse.

Devant la sexologue Louise Sigouin, et toujours assis croche dans son fauteuil, Guillaume l’a répété : « Je fais l’émission aussi parce que ça se peut que, professionnellement parlant, ça puisse m’ouvrir une porte X ailleurs. »

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L'ÉMISSION

Guillaume, de Si on s'aimait

Guillaume aime les kodaks, comme l’a remarqué Amélie Francœur, coiffeuse et entraîneuse à l’Orangetheory Fitness de Brossard. Ça ne vous étonnera pas d’apprendre que Guillaume Girouard, de Prévost, a participé à presque toutes les auditions d’Occupation double de V et de Noovo depuis 2017.

Pour le chapitre de Bali, celui de Joanie, Sansdrick et Adamo, Guillaume était le premier dans la file d’attente pour tenter sa chance, selon une source bien branchée. Pour l’édition OD : chez nous de l’an dernier, Guillaume s’est rendu loin dans le processus de sélection, sans toutefois être repêché.

C’est dommage pour Amélie, qui participe à Si on s’aimait pour briser ses patterns amoureux et rencontrer un bon gars. Et on le voit depuis quelques épisodes qu’il y a de l’eau dans le gaz entre Amélie et Guillaume. Leurs sujets de conversation tournent à vide.

Guillaume montre autant d’enthousiasme pour son couple que Brigitte devant un homme qui porte des bijoux. Également, Guillaume ne s’ouvre pas et Louise Sigouin sort quasiment les pinces de désincarcération pour lui extraire des informations. Bref, c’est pénible pour tout le monde, encore plus quand Guillaume marmonne chacune de ses répliques.

Pauvre Amélie. Elle faisait pitié dans l'épisode de mercredi et on l'aurait tous serrée dans nos bras. Après leur première relation sexuelle – tout se sait et tout se dit à Si on s'aimait – Guillaume l'a pratiquement jetée à la porte et ne lui a plus donné de signe de vie. La voix d'Amélie tremblait quand elle racontait sa soirée désastreuse à Louise Sigouin. Pas fort Guillaume, pas fort.

Autre sujet chaud de Si on s’aimait : le cas de Carlos, 47 ans. En début de saison, les téléspectateurs l’adoraient. En fait, les fans de l’émission le défendaient des remarques acides de Brigitte, qui détestait sa casquette à l’envers, qui lui reprochait ses choix de mots (beauté, mademoiselle !) et qui déplorait son manque de profondeur.

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L'ÉMISSION

Carlos et Catherine, dans Si on s'aimait

Depuis que Carlos a été jumelé à Catherine, 43 ans, le vent a tourné et les internautes le poivrent sur un moyen temps. Allergie à l’engagement, attrait pour les femmes mariées, peur de perdre sa liberté, Carlos passe un mauvais quart d’heure. Selon mes informations, Carlos s’en est plaint aux producteurs de Si on s’aimait et regrette d’avoir poursuivi l’aventure après avoir été largué par Brigitte, l’agente de probation de 54 ans.

Ni Carlos Costa, employé de la SAQ, ni la production de Si on s’aimait n’ont voulu commenter mercredi. Dommage. C’est donc fini pour Carlos à Si on s’aimait. Il n’obtiendra pas de troisième chance et disparaîtra de la série.

Cette discorde soulève toutefois un point très valide : si Carlos ne se voit pas avec une femme qui a de jeunes enfants, pourquoi alors a-t-il jeté son dévolu sur Catherine ? Carlos savait que Catherine avait trois préados de 12 et 13 ans avant de prendre sa décision. C’est comme s’il avait choisi de saboter cette occasion avant même que Louise Sigouin n’explore sa dynamique relationnelle et sa vulnérabilité.

Je l’admets sans gêne : j’adore Si on s’aimait. C’est une véritable obsession et je ne suis pas le seul à prendre cette téléréalité très, très au sérieux. La semaine dernière, la moyenne d’écoute en direct des quatre épisodes de Si on s’aimait se chiffrait à 733 000 téléspectateurs.

On apprend plein de trucs intéressants dans les séances avec Louise Sigouin, très habile à susciter les confidences. C’est comme assister à une vraie thérapie, mais sans se mouiller soi-même. Les candidats sont bons de se dévoiler autant, en sachant que tout ce qu’ils révèlent sera scruté avec une loupe géante.

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L'ÉMISSION

La sexologue Louise Sigouin

Les commentaires de Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin reflètent exactement ce que nous pensons, dans nos salons. J’aime que ces deux « analystes » ne sombrent pas dans la méchanceté. Ils ont trouvé le ton parfait avec juste assez de compassion et une pincée de dérision.

Jusqu’à présent, l’expérience Si on s’aimait profite bien au chanteur Sébastien, 35 ans, ainsi qu’au comédien Gabriel, 28 ans, le couple préféré du public. Depuis cinq semaines déjà, Sébastien et Gabriel s’amusent, cassent des objets, essaient des chapeaux, s’appliquent des masques de beauté et apprennent à se faire confiance en s’échangeant leurs projets artistiques respectifs.

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L'ÉMISSION

Sébastien et Gabriel, dans Si on s'aimait

L’apparition des parents de Sébastien, attachants et compréhensifs, a aussi fait pousser un « aaaah » collectif aux fidèles de Si on s’aimait.

Vous l’avez sans doute remarqué mardi soir, mais la meilleure amie de Sébastien, c’est la chanteuse Renee Wilkin, qui a été finaliste à La voix en 2014. Pouvez-vous croire que Renee a perdu contre Yoan Garneau ? Sept ans plus tard, ça fait encore mal d’y penser. Louise Sigouin dirait sûrement qu’il s’agit d’une blessure d’ego. Et elle aurait raison.