L’automne ramène, malgré la pandémie, les Journées de la culture et leur foisonnante programmation gratuite déployée du 25 septembre au 25 octobre partout au Québec. Coup d’œil sur cinq activités dans la grande région de Montréal.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Voir avec ses oreilles

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Les arbres du mont Royal ont beaucoup à nous apprendre.

« Qu’avons-nous à apprendre des arbres du mont Royal ? », demandent les créateurs du « portrait sonore » À la racine de l’arbre, circuit guidé qui entend offrir une expérience « vivante et poétique » qui scrute les rapports entre les humains, les villes où ils vivent et le monde végétal qui les entoure. Le projet invite à porter un regard neuf, « oreilles grandes ouvertes », sur les arbres du parc du Mont-Royal. Le point de rendez-vous est le monument George-Étienne-Cartier, sur l’avenue du Parc. L’activité est offerte le dimanche 4 octobre de 10 h 30 à 13 h. Il est nécessaire de réserver à portraitsonore@gmail.com ou au 514 592-5159. Pour plus d’information et pour télécharger l’application nécessaire, consultez le site de Portrait sonore.

Consultez le site de Portrait sonore

Art en kit

PHOTO TIRÉE DU SITE DE L’ARTISTE

Œuvre de l’artiste torontoise Sandra Brewster, qui exploite la technique de transfert au gel

Optica a conçu un kit d’art « pour emporter » permettant aux jeunes de faire comme l’artiste torontoise Sandra Brewster, dont les œuvres seront exposées à cette galerie à partir du 3 octobre. « En s’inspirant de l’installation photographique Blur, le kit permet de se familiariser avec la technique de transfert au gel qu’utilise l’artiste », précise-t-on. Le matériel inclut un tutoriel virtuel, des activités ludiques et le matériel nécessaire pour réaliser son propre transfert au gel. Puisque les quantités sont limitées, il faut réserver et passer chercher son kit. Trois options sont offertes : par téléphone (au 514 874-1666), par courriel (mediation@optica.ca) ou en remplissant un formulaire. Les kits seront offerts à partir du 6 octobre.

Consultez le site d’Optica

Découvrir la musique arabe

PHOTO TIRÉE DU SITE DE L’ARTISTE

L’oudiste Aziz Daouni

L’oudiste Aziz Daouni, originaire de Casablanca, au Maroc, propose une conférence pour découvrir l’histoire et les fondements de la tradition musicale arabe. Professeur de musique et compositeur (il a publié un album intitulé Les mélodies poétiques), il parlera notamment des instruments et assurément des particularités de la gamme et du système tonal arabe qui, de la Mauritanie à la Turquie et bien au-delà, permettent des glissements et des couleurs qu’on ne trouve pas dans les musiques occidentales. La conférence a lieu le 4 octobre, de 14 h à 15 h, à la bibliothèque Yves-Ryan, à Montréal-Nord. Réservation nécessaire par courriel (biblio.mtlnord@montreal.ca) ou par téléphone (514 328-4000, poste 4135). Pour des informations sur l’artiste et conférencier, rendez-vous sur son site.

Consultez le site d’Aziz Daouni

Bébé Mozart ?

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Les bébés sont aussi sensibles que les grands à la musique.

Ils n’ont pas encore la dextérité des virtuoses, mais les bébés sont aussi sensibles que les grands à la musique. Musique et Compagnie propose aux parents de tout-petits de les laisser explorer — tâter, en fait — des instruments et de s’en mettre aussi plein les oreilles. L’activité, destinée aux bébés de 6 à 36 mois, est offerte à la bibliothèque de Saint-Lambert et est destinée en priorité à ses résidants. Deux séances sont prévues : les samedis 3 et 10 octobre, de 10 h 15 à 11 h. Réservation requise au 450 466-3910.

Consultez le site de la bibliothèque de Saint-Lambert

Échanges intergénérationnels

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA MAISON BÉLISLE

L’exposition J’ai encore d’quoi à dire, de Valérie Bizier et Olivier Lamarre, est présentée à la Maison Bélisle de Terrebonne.

Articulé autour de l’exposition J’ai encore d’quoi à dire, de Valérie Bizier et Olivier Lamarre, l’activité de médiation culturelle du même nom invite les petits-enfants et grands-parents à échanger autour des thèmes soulevés par l’exposition. L’échange est encadré (questions affichées, réponses minutées) afin de maximiser la participation de tous. La discussion est précédée, bien sûr, d’une visite commentée de l’exposition. J’ai encore d’quoi à dire est présentée le 27 septembre de 9 h à midi la Maison Bélisle de Terrebonne. Pour réserver : flemieux@sodect.com ou 514 492-5514.

Consultez le site de la Maison Bélisle

Consultez toute la programmation des Journées de la culture