MUSIQUE

MUSIQUE

Simple Plan - jeudi

Simple Plan s'est produit récemment à Montréal avec l'Orchestre symphonique de Montréal, mais pas encore dans le cadre de la tournée de son nouvel album, Get Your Heart On! C'est jeudi que la tournée canadienne du quintette «joue à domicile», au Centre Bell. Soulignons que These Kids Wear Crowns et All Time Low assureront les premières parties.

Le 23 février au Centre Bell

The Barr Brothers - mercredi

De retour d'une mini-tournée américaine, The Barr Brothers se produit mercredi dans le cadre du festival Montréal en lumière. Le groupe folk-rock montréalais, qui a participé récemment à l'émission de David Letterman, met à profit la grâce de sa harpiste, Sarah Pagé, et la voix inspirée de Brad Barr.

Le 22 février au Club Soda

Coeur de pirate - vendredi

Forte de l'accueil enthousiaste réservé à son excellent deuxième album, Blonde, et à ses spectacles en France, aux États-Unis et au Québec, Béatrice Martin effectue sa rentrée montréalaise au Métropolis. Elle se propose de jouer quelques chansons spécialement pour l'occasion.

Le 24 février au Métropolis

Sylvain Luc - jeudi

En Amérique, ce guitariste français est encore en voie d'être reconnu pour sa maîtrise hallucinante de son instrument. Alors ? C'est l'occasion! De retour à Montréal, Sylvain Luc sera accompagné par des compatriotes respectés de leurs pairs sur l'entière planète jazz : le batteur français André Ceccarelli et le pianiste Thierry Eliez.

Le 23 février, 20h, au Théâtre du Gesù

CINÉMA

Une séparation

Ours d'or l'an dernier au Festival de Berlin, récent lauréat du Golden Globe du meilleur film étranger, Une séparation, de l'Iranien Asghar Farhadi, est un film remarquable sur la vie quotidienne à Téhéran. Sa femme l'ayant quitté, un homme embauche une jeune femme pour soigner son père malade. Il ignore que l'aide soignante est enceinte et qu'elle travaille à l'insu de son mari, un homme bouillant aux croyances religieuses strictes. Ce drame poignant et fin, superbement interprété, est le favori de la catégorie de l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, qui sera remis dimanche.

À l'affiche

CIRQUE

C!rca

La troupe australienne fait une fois de plus la preuve qu'on peut repousser les limites du corps humain. Au confluent de la danse contemporaine et des arts du cirque, les sept interprètes de C!rca se livrent sans costumes ni décors ni accessoires. Ce sont de superbes acrobates qu'on voit créer dans le plaisir, mais aussi dans la douleur.

À la TOHU jusqu'au 25 février