Le libraire américain Barnes & Noble a annoncé mardi que près de 10% de ses ventes du trimestre achevé le 2 janvier avaient été réalisées en ligne, avec une accélération imputée au lancement de sa tablette de lecture électronique Nook.

Mis à jour le 23 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur 2,174 milliards de dollars de chiffre d'affaires au total, 210 millions ont été réalisés sur le site Barnesandnoble.com, qui a vu ses ventes progresser de 32% sur un an durant le trimestre, de 67% pour le seul mois de janvier.

«Le Nook a commencé à être livré au milieu du trimestre, et comme cela se voit dans nos ventes, nous sommes ravis de l'accueil réservé par nos clients à ce produit et à notre librairie numérique», a déclaré le directeur général de Barnes & Noble Steve Riggio, cité dans un communiqué.

«Outre l'accélération des ventes en ligne, les ventes du Nook ont été solides en magasins depuis qu'il y est disponible» ce mois-ci, a-t-il souligné.

Au total le groupe a publié mardi un bénéfice net de 80,4 millions de dollars (-1% sur un an), alors que le chiffre d'affaires s'affiche en hausse de 33,3%.

Le Nook, lancé pour la saison des Fêtes aux États-Unis, est l'un des principaux concurrents au leader des tablettes de lecture, le Kindle du distributeur Amazon, aux côtés du eReader de Sony.

Le marché se prépare désormais à la sortie dans un mois de la tablette iPad d'Apple, deux fois plus chère et de plus grand format, dépourvue de l'affichage en «encre électronique» sans brillance mais dotée de fonctions d'ordinateur et de baladeur plus étendues.