À compter du mois de mars, le quotidien new-yorkais a l'intention de mettre en ligne des vidéos soumises par les internautes.

Marie-Eve Morasse TECHNAUTE.CA

À compter du mois de mars, le quotidien new-yorkais a l'intention de mettre en ligne des vidéos soumises par les internautes.

C'est ce qu'a affirmé lors d'une conférence plus tôt cette semaine le directeur de la section vidéo et audio de la division Digital du New York Times.

«La chose la plus dispendieuse, ce sont les journalistes eux-mêmes. C'est pourquoi le contenu généré par les utilisateurs est intéressant», dit Nicholas Ascheim.

Le New York Times a lancé en novembre 2005 un lecteur vidéo et a huit journalistes affectés à la production vidéo. Nicholas Ascheim affirme toutefois que trouver une audience pour ces vidéos n'a pas été facile.

Le directeur de la section vidéo et audio du New York Times affirme toutefois que l'idée de mettre des vidéos dans les avis de décès de personnes connues a été un succès.

Le quotidien a fait des entrevues vidéo avec des personnalités peu de temps avant leur mort. Ainsi, quand l'humoriste Art Buchwald est décédé, les internautes ont eu accès à une vidéo dans laquelle l'homme déclarait : «Bonjour. Je suis Art Buchwald et je viens de mourir.»

Par ailleurs, Nicholas Ascheim affirme que le New York Times ne tente plus de garder les vidéos qu'il produit à l'intérieur de son seul site Internet.

«Nous sommes à l'aise d'inclure nos vidéos sur d'autres sites Web maintenant. S'allier une audience pour être rentable avec seulement son site est probablement irréaliste», dit Nicholas Ascheim.

D'après Red Herring