Des portables sous Linux, c'est la principale tendance qui ressort de la boîte à idée installée à interne par Michael Dell.

Des portables sous Linux, c'est la principale tendance qui ressort de la boîte à idée installée à interne par Michael Dell.

Les employés de Dell peuvent désormais soumettre leurs idées sur un blogue «boîte à idée» inaugurée le 16 février dernier par le patron de Dell, Michael Dell. Une idée pour relancer la société qu'il a créée.

Sur «Dell Idea Storm», 95 idées ont été lancées, chacune disposant d'une page sur le blogue. Et les employés peuvent soumettre leurs idées et voter pour les idées qui les séduisent.

Le lancement a cependant été chaotique. Le premier week-end, des visiteurs ont massivement multiplié les votes pour certaines idées, détourné ainsi la pertinence des résultats, et saturé le blogue.

Dell a pris la mesure du problème et modifié son blogue, imposant au visiteur de s'identifier, afin que chaque employé ne puisse voter qu'une seule fois par idée.

Les premiers résultats sont en revanche des plus significatifs : largement en tête, la vente de portables sous Linux, puis la suite bureautique OpenOffice.org préinstallée sur les PC, et en troisième position ne plus fournir de PC avec des logiciels non sollicités préinstallés.

Suivent, mais plus loin, le navigateur Firefox à la place d'Internet Explorer de Microsoft, et enfin ne plus renvoyer les appels aux centres d'appels vers des pays hors des États-Unis, en particulier l'Inde. Les «faibles» votes pour d'autres idées peuvent être considérés, pour le moment, comme négligeables.

On le voit, c'est une véritable levée de boucliers contre les produits Microsoft qui s'exprime. L'expérience n'en est qu'à ses débuts et doit être prolongée pour que cette tendance soit confirmée.

La direction de Dell dit suivre de très près l'expérience. En revanche, Caroline Dietz, la porte-parole de Dell, a indiqué que «ce n'est pas parce qu'une idée est numéro un ou numéro deux qu'elle sera nécessairement mise en application, mais elle recevra le plus haut niveau d'attention».

Il semble probable cependant que Dell finira par proposer des PC, portables ou de bureau, sous Linux.

Cette expérience vient démontrer en revanche l'émergence d'une idée simple : pour beaucoup d'utilisateurs, l'usage d'un PC se résume au traitement de texte, un peu aussi au tableur, et surtout à l'accès Internet et aux services en ligne, comme la messagerie.

Dans ces conditions, notent les analystes, la présence de Microsoft, Windows, Office, IE, ne s'impose pas, et Linux, OPenOffice et Firefox représentent une alternative sérieuse et économique…