On ne sait trop si Mario Golf : Super Rush s’adresse d’abord aux amateurs de golf ou d’aventures à la Nintendo. Chose certaine, il en met plein la vue aux deux publics, avec des exigences techniques très sérieuses et des effets loufoques amusants. Vous trouverez votre prochaine partie de vrai golf bien ennuyeuse…

Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

Nintendo et sa mascotte Mario commencent à bien connaître le golf, avec un premier jeu sorti pour ce sport dès 1984, d’abord pour les consoles portables. Mais c’est en 2009 qu’on a fait réellement entrer cette franchise dans les ligues majeures, avec la Wii puis en 2015 pour la Wii U.

Cette fois, c’est avec la Nintendo Switch qu’on propose ce mélange de jeu vidéo sportif avec tout l’univers Nintendo, ses champignons, ses quêtes, ses effets spéciaux et ses personnages. Vous avez le choix d’entrée de jeu entre 16 personnages, tous les Mario, Luigi, Bowser, Peach, Yoshi, Boo et Donkey Kong qu’on connaît bien. Deux petits nouveaux s’invitent dans la fête, Pauline et Fred Lafonce. Chacun a ses caractéristiques de force, de vitesse et de dextérité, ainsi que des coups spéciaux totalement délirants. Mais cela, on le découvre un peu plus tard.

IMAGE FOURNIE PAR NINTENDO

Golf extrême

Commençons par le commencement, avec l’entraînement qu’il faut effectuer au club privé Erascotte. C’est ici qu’on se familiarise avec le choix des bâtons, la force du coup, son effet. Contrairement au vrai golf, vous devez courir jusqu’à votre balle en même temps que vos trois autres adversaires, les plaquer, les faire tomber et les ralentir. Vous disposez de divers gadgets trouvés sur le terrain pour accélérer et des traditionnelles pièces d’or que vous devez récolter.

Première découverte : la maîtrise du golf ici n’est pas du tout évidente. Il faut réellement viser, gérer son coup et sa direction pour ne pas se retrouver dans le sable ou la rivière. Nombre d’actions peuvent être automatisées, mais obtenir la normale n’est pas du tout cuit.

Une fois l’entraînement complété et les badges de pro obtenues, vous avez accès à différents modes, dont les plus importants sont le golf libre et l’Aventure golfique. Pour le premier, on se promène dans six parcours différents, avec un choix de trois à 18 trous dans des paysages variés allant de la jungle luxuriante au canyon semi-désertique.

On dispose de deux nouveaux modes plutôt rigolos, le Golf rapide et la Bataille de golf. Le but du premier, comme son nom le laisse entendre, est de frapper la balle, de courir après en vous disputant avec les autres joueurs et de terminer le trou avant tout le monde. La Bataille, elle, va rendre fou tout vrai joueur de golf : il s’agit essentiellement de gérer à votre façon, selon votre propre parcours, un 9 trous et d’être le premier à en réussir trois.

IMAGE FOURNIE PAR NINTENDO

Trésors et coups fourrés

C’est surtout sur l’Aventure golfique que nous nous sommes concentrés. Ici, on a conçu un véritable petit RPG où vous vous améliorez à chaque compétition, obtenant des points de compétence que vous pouvez ensuite redistribuer dans votre puissance, votre endurance (pour courir après la balle), votre vitesse, votre précision et vos effets.

En avançant, vous rencontrez de nouveaux entraîneurs, apprendrez de nouvelles techniques et tomberez sur des trésors. Et les nouvelles techniques valent le détour : de la Frappe super étoile de Mario au Stinger en spirale de Peach à l’impact fulgurant de Wario à la Frappe météore de Bowser, sans compter tous les sprints délirants des personnages, disons qu’on ne s’ennuie pas.

Et que dire du terrible Bob-Omb qui fait exploser la balle ou, pire, de Boo qui les fait disparaître ? Du pur Nintendo.

Côté commandes, on sent un meilleur contrôle que pour les consoles précédentes. Le graphisme est également considérablement enrichi, la réaction des joueurs rapide au point où on oublie qu’il s’agit d’une console, la Switch, qui n’est évidemment pas la plus puissante sur le marché.

Les petits cris des personnages et leurs mimiques peuvent cependant lasser, tant ils sont répétitifs et un peu irritants. Mais on ne joue pas à ces jeux pour la qualité des dialogues, de toute évidence. Au final, on a affaire ici à un jeu solide qui donne ce qu’il promet : des heures de plaisir sans arrière-pensée.

IMAGE FOURNIE PAR NINTENDO

Mario Golf : Super Rush

Genre : sport, jusqu’à quatre joueurs

Éditeur : Nintendo

Développeur : Camelot

Date de sortie : 25 juin 2021

Note : 4 sur 5