(Londres) Des dizaines de sites web ont été brièvement inaccessibles un peu partout dans le monde, mardi, y compris ceux de CNN et du New York Times, ainsi que la page d’accueil du gouvernement britannique, après une panne du service infonuagique Fastly, illustrant à quel point un petit nombre d’entreprises dans les coulisses sont devenues vitales pour faire fonctionner l’internet.

Associated Press

Les sites touchés incluaient également certaines pages d’Amazon, le Financial Times, Reddit, Twitch et The Guardian.

Fastly, une entreprise établie à San Francisco, a constaté un problème juste avant 6 h HAE. Environ une heure plus tard, l’entreprise a déclaré que le problème avait été découvert et qu’une solution avait été trouvée. La plupart des sites sont rapidement redevenus accessibles en ligne.

Pas une cyberattaque

La société a déclaré dans un communiqué envoyé par courriel qu’il s’agissait d’un « problème technique » et non d’une cyberattaque.

Les principaux marchés à terme aux États-Unis ont malgré tout fortement chuté quelques minutes après la panne, qui est survenue un mois après que des pirates eurent forcé la fermeture du plus grand pipeline de carburant des États-Unis.

Fastly est un réseau de diffusion de contenu. Il fournit des « serveurs de périphérie » à de nombreux sites web populaires. Ces serveurs stockent ou mettent en cache du contenu tel que des images et des vidéos dans des endroits du monde entier afin qu’il soit plus proche des utilisateurs, ce qui leur permet de le récupérer plus rapidement et plus facilement.

Fastly affirme que ses services signifient qu’un utilisateur européen qui se rend sur un site web américain peut obtenir le contenu de 200 à 500 millisecondes plus rapidement.

Une mesure du trafic internet par l’entreprise Kentik a montré que Fastly a commencé à se remettre de la panne environ une heure après qu’elle eut frappé en milieu de matinée, heure européenne, avant que la plupart des Américains ne soient réveillés.

De brèves pannes de service internet sont courantes et ne sont que rarement le résultat d’un piratage ou d’autres méfaits.

L'architecture du web

L’évènement a tout de même mis en évidence la fragilité relative de l’architecture de l’internet, étant donnée sa forte dépendance à l’égard des grandes entreprises technologiques

« Même les entreprises les plus grandes et les plus sophistiquées connaissent des pannes. Mais elles peuvent aussi récupérer assez rapidement », a déclaré Doug Madory, expert en infrastructure internet chez Kentik.

Pendant la panne, les visiteurs qui essayaient d’accéder à CNN.com recevaient un message disant : « Erreur Fastly : domaine inconnu : cnn.com ». Les tentatives d’accès au site web du Financial Times généraient un message similaire tandis que les visites au site du gouvernement britannique gov.uk et au New York Times affichaient le message : « Erreur 503 Service non disponible », accompagné d’un message d’erreur au sujet d’une technologie sur laquelle Fastly s’appuie.