Pas de doute, le LG Gram 16 est un champion de la légèreté et offre des performances impeccables pour le travail quotidien. Mais ses capacités graphiques sont étonnamment réduites pour son prix et il ne gagnera pas de concours de beauté.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Un ordinateur portable avec écran de 16 po qui ne pèse que 1190 g, c’est un bel exploit technologique. Le plus récent MacBook Pro, avec son écran de 13 po, pèse en comparaison 1,4 kg. Alors oui, comme son nom l’indique, le LG Gram 16 est vraiment léger et se transporte remarquablement bien.

L’exploit est d’autant plus intéressant qu’il est équipé de la fine pointe de la quincaillerie informatique. Son écran WQXGA a une belle résolution de 2560 x 1600 et offre une gamme de couleurs vives, classée pour les connaisseurs DCI-P3 de 99 %.

Le processeur est le nouveau venu chez Intel, l’i7 de 11e génération, avec 16 Go de RAM et un disque dur SSD de 512 Go. Il est doté de la carte graphique d’Intel Iris Xe. C’est du rapide : nos tests de vitesse sur FlashBench lui ont donné un score spectaculaire de 2781 Mb/s, tant en écriture qu’en lecture.

Ce que donnent toutes ces belles statistiques ? Un ordinateur portable qui démarre en moins de sept secondes, très agile dès qu’on ouvre un logiciel comme Word ou Spotify, ne ralentissant presque jamais quand on navigue dans Chrome ou Edge. En plusieurs heures de tests pour le travail léger – on exclut ici les jeux vidéo et le montage –, le LG Gram a montré une stabilité et une rapidité exemplaires. Sa gestion des vidéoconférences est également impeccable.

Fait étonnant, ses caractéristiques n’empêchent pas sa pile d’avoir une autonomie nettement au-dessus de la moyenne. LG soutient qu’elle peut livrer 22 heures, probablement en attente ou avec peu d’activité. Nous avons tout de même obtenu 16 heures.

Pour le déverrouillage, on a caché le lecteur d’empreintes digitales dans le bouton d’alimentation, tout en haut à droite du clavier. Celui-ci a une très bonne touche, bien sensible, avec des touches rétroéclairées plus larges et une élévation augmentée de 1,65 mm. Pour les branchements, on s’est montré plutôt généreux avec deux entrées USB-C 4,0 de troisième génération, ainsi que deux entrées USB-A 3,0 et une sortie HDMI.

On aime moins

À 2049,99 $, le LG Gram 16 coûte cher. On s’attend à ce prix qu’il soit rapide, mais qu’il soit également plus polyvalent, ce qui n’est pas le cas.

On nous le signale d’emblée, le LG Gram 16 n’est pas un ordinateur de gamer. D’accord, on comprend que la carte graphique Iris Xe ne vous permettra pas de jouer à Assassin’s Creed Valhalla, ce n’est pas sa niche. Mais nos tests ont montré qu’on ne pouvait pas vraiment compter sur elle pour autre chose que de petits jeux indépendants très légers. Même Fortnite, accessible sur tablette et sur des ordinateurs moins coûteux, est hors de portée du LG Gram 16 : le jeu saute, trébuche et a toutes les difficultés du monde à s’afficher.

Même constat pour le montage vidéo : à moins de vous contenter de très légères productions, ne comptez pas sur cet ordinateur pour couper et modifier des fichiers lourds.

La webcam n’est pas compatible avec la reconnaissance faciale.

Du point de vue du design, ce portable est très carré et manque nettement d’inspiration.

On achète ?

Dans cette catégorie de prix, nous avons testé des ordinateurs bien plus habiles à traiter du contenu vidéo. C’est à notre avis la grande faiblesse du LG Gram 16, portable qui est pourtant constamment porté aux nues par les critiques.

Est-ce qu’il est nécessaire de payer plus de 2000 $ pour un excellent appareil qui est très efficace dans le travail au quotidien ? Non, certains modèles proposés par MSI, ASUS ou Microsoft sont aussi performants, bien que moins légers. C’est probablement ce dernier critère qui se révèle l’argument de vente le plus convaincant.

LG Gram 16

Fabricant : LG
Prix : 2049,99 $
Note : 3,5 sur 5