(Washington) La panne géante mercredi aux États-Unis du service de cloud Amazon Web Services (AWS), et, par ricochet, de très nombreuses entreprises clientes dont des sites internet de journaux, est due à un ajout de capacité de stockage, a dit Amazon samedi.

Agence France-Presse

« Le déclencheur de l’évènement, qui n’en est pas la cause première, était un ajout relativement petit de capacité », qui a duré une heure jeudi matin, a indiqué Amazon dans un communiqué publié samedi.

Amazon Web Services (AWS), la filiale d’Amazon spécialisée dans les services de cloud à la demande pour les entreprises et particuliers, a connu mercredi une panne technique.

Cela a touché beaucoup d’entreprises, dont certaines très connues et de taille très importante, qui utilisent les services d’AWS pour pouvoir stocker des données sans avoir à gérer leurs propres serveurs.

Ainsi, selon des médias américains, le métro de New York aurait été affecté,  de même que Roku, service de télévision par streaming. Le Wall Street Journal a dit avoir été touché, tout comme le Washington Post (qui appartient à Jeff Bezos, patron d’Amazon), qui cite également les robots-aspirateurs iRobot.

Amazon Web Services (AWS), créé en 2006, domine le marché des services d’informatique à distance. Les cabinets d’études lui prêtent entre 30 et 50 % de parts de marché du cloud public mondial.