Vous n’arrivez pas à vous brancher entre les écouteurs Bluetooth en forme de bouton et le design style AirPods ? Google a lancé à la mi-juillet le parfait compromis, les Pixel Buds, des écouteurs sans fil hybrides totalement intégrés à l’écosystème Android. Des qualités logicielles tempérées par un son de qualité moyenne et une autonomie problématique.

Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

PHOTO FOURNIE PAR GOOGLE

Les Pixel Buds offrent une basse assez présente, mais la musique, dans l’ensemble, manque de définition. Les hautes fréquences, surtout, sont un peu criardes et fatigantes après une heure.

On aime

Il y a une guerre sans merci dans le monde des écouteurs Bluetooth sans fil, entre les appareils en forme de bouton qui bouchent les oreilles, mais assurent une meilleure qualité sonore, et les AirPods et leurs imitations qui respirent mieux, ne sont pas très discrets mais misent sur un son plus raffiné. Google, après l’analyse de « milliers d’oreilles », précise-t-on, pense avoir trouvé le juste milieu avec ses Pixel Buds version 2020.

Et la trouvaille est très intéressante. Effectivement, ces Pixel Buds tiennent bien en place, notamment grâce à un petit arc en plastique, ne bouchent pas indûment les oreilles tout en assurant une isolation sonore efficace et livrent tout de même une basse de qualité.

Les appels téléphoniques ou les vidéoconférences sont très satisfaisants, même si nous avons parfois constaté un subtil mais désagréable cillement pendant les conversations.

Mais ce sont surtout les qualités logicielles qui distinguent ces écouteurs. D’abord, il suffit d’ouvrir l’étui pour qu’ils soient détectés par tout téléphone Pixel. Pour les autres Android et les iPhone, il faut passer par la configuration manuelle, en appuyant fermement sur un petit bouton blanc.

Les Pixel Buds peuvent être associés à un maximum de six appareils. Vous n’aurez pas besoin de les déconnecter de l’un pour aller sur l’autre : comme le font à merveille les AirPods, il suffit de les sélectionner dans le menu de l’appareil de votre choix pour qu’ils fassent eux-mêmes la transition.

Pour la suite des choses, écartons d’emblée les iPhone, ils ne sont pas invités à la fête. En appuyant fermement sur l’un des écouteurs, on peut appeler à la rescousse l’Assistant Google qui peut lire les notifications, donner des informations sur la météo ou tout ce qu’on trouve sur le moteur de recherche, lancer une chanson ou appeler maman. Mieux, vous voulez un traducteur instantané en italien, par exemple, il suffit de dire : « Google, aide-moi à parler italien. » Donnez votre téléphone à votre interlocuteur et ce que vous direz en français avec les écouteurs sur les oreilles sera traduit et répété à haute voix sur le téléphone en italien. Votre interlocuteur italien devra appuyer sur un petit micro et vous entendrez dans les Pixel Buds le résultat, en français.

La mécanique n’est pas évidente et il nous a fallu quelques essais pour bien la saisir, mais ça fonctionne étonnamment bien.

Autre force, on peut augmenter ou baisser le volume des Pixel Buds en les flattant délicatement, vers l’avant ou l’arrière. On répond à un appel ou on met une chanson sur pause avec un petit coup, deux petits coups pour la chanson suivante ou pour raccrocher, trois pour la chanson précédente.

Le volume sonore s’adapte selon le bruit ambiant. L’étui accepte la charge magnétique et peut recharger jusqu’à cinq fois les écouteurs. Avec une cote IPX4, ils sont résistants aux éclaboussures d’eau et à la sueur, mais ils ne sont pas conçus pour être plongés dans l’eau. Ils disposent d’un détecteur infrarouge qui détecte l’oreille et arrête la musique quand vous les retirez. Enfin, vous pouvez les faire sonner pour les retrouver s’ils sont à une distance raisonnable de votre téléphone.

On aime moins

Comme nous le notions, les Pixel Buds offrent une basse assez présente, mais la musique, dans l’ensemble, manque de définition. Les hautes fréquences, surtout, sont un peu criardes et fatigantes après une heure.

L’autonomie des écouteurs est d’environ cinq heures selon notre test, ce qui nous semble peu dans cette catégorie de prix.

Utilisateurs iOS, oubliez toute utilisation d’un assistant vocal : les Pixel Buds n’appellent pas Siri ni, évidemment, l’Assistant Google sur un iPhone.

Il faut un petit moment pour arriver à contrôler le volume sans interrompre la musique ou l’appel.

Enfin, à 239 $, ils sont un peu chers.

On achète ?

Il s’agit d’une deuxième mouture des Pixel Buds, et elle est réussie. Nul doute qu’il s’agit des meilleurs écouteurs offerts pour un propriétaire de Pixel, intégrés comme ils sont au système d’exploitation.

Pour tout autre utilisateur Android, on hésite. Les Galaxy Buds et les Jabra ont une bien meilleure qualité sonore, bien qu’il faille accepter de porter ces écouteurs en forme de bouton qui déplaisent tant à certains.

Quant aux utilisateurs de produits Apple, passez votre chemin et restez avec des AirPods.

Pixel Buds (2020)
Fabricant : Google
Prix : 239 $ Note : 4,5 sur 5