(San Francisco) YouTube renforce ses mesures de lutte contre la désinformation avec des « panneaux informatifs » comportant des démythifications de rumeurs et autres informations douteuses (« factchecking »), alors que la crise du coronavirus continue de charrier théories du complot et faux remèdes sur l’internet.

Agence France-Presse

Ces panneaux, déjà en place en Inde et au Brésil depuis l’année dernière, vont désormais être déployés aux États-Unis, a annoncé la plateforme de vidéos de Google dans un communiqué publié mardi.

La pandémie de COVID-19 « a réaffirmé l’importance pour les spectateurs d’obtenir des informations justes », explique YouTube, d’autant que les internautes sont de plus en plus nombreux à consulter les nouvelles sur le site.

Les vidéos de « factcheck » (« vérification des faits ») apparaîtront en cas de recherche sur un thème qui a fait l’objet de démythifications par des organes de presse. Ils devront être affiliés à l’« International Fact-Checking Network » (IFCN), l’organisation qui fait référence en la matière.

YouTube a déjà mis en place en mars une section d’informations sur la crise sanitaire pour promouvoir des « contenus qui font autorité ». Google a aussi récemment annoncé un don de 1 million de dollars à l’IFCN.

Tous les grands réseaux sociaux se mobilisent pour enrayer la propagation de fausses rumeurs et publicités mensongères, et mettre en avant les consignes des organisations de santé et gouvernements.