Testé : quand l'intelligence s'affiche

L'Echo Show ressemble à un hybride tablette-haut-parleur.... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

L'Echo Show ressemble à un hybride tablette-haut-parleur.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

« Les gens ne savent pas ce qu'ils désirent avant qu'on le leur montre », disait Steve Jobs. Avait-on vraiment besoin d'un haut-parleur intelligent avec un écran de 10 pouces ? Après quelques semaines à essayer l'Echo Show d'Amazon, la réponse, en ce qui nous concerne, est oui. Même si on aime moins l'idée que la bête soit maintenant dotée d'une caméra.

ON AIME

On ne décrira pas de nouveau tout ce que fait un haut-parleur intelligent, ce gadget popularisé par Amazon depuis 2014 et dont il se serait vendu, toutes marques confondues, autour de 200 millions d'exemplaires. Mais résumons en une phrase : tout ce que ces Echo ou Google Home font, l'Echo Show le fait en mieux.

Lancé officiellement sur le marché québécois au printemps, avec son assistant vocal Alexa qui comprend maintenant les nuances du français d'ici, l'Echo Show ressemble à un hybride tablette-haut-parleur. Sa base, qui lui permet de rester debout en mode paysage, ce sont ses haut-parleurs et ses huit microphones. Le son est bien équilibré, la basse est riche, du calibre de la gamme des Echo standards. Rien à voir avec le son « cacane » d'un Dot, mais rien pour concurrencer les haut-parleurs haut de gamme comme le Google Home Max ou le HomePod d'Apple.

Son écran tactile couleur de 10 pouces, lui, affiche les commandes de son propriétaire et propose des informations complémentaires.

Si vous demandez une chanson, par exemple, l'appareil la fera jouer à partir de votre compte Spotify ou Amazon Music, et tous les détails, notamment la pochette de l'album, apparaîtront à l'écran. Vous pourrez alors avancer, reculer ou mettre en mode aléatoire.

Si vous demandez la météo, Alexa vous lira le bulletin comme le ferait un Echo classique, mais affichera également les icônes des prévisions pour les jours à venir.

Pour tout ce qui concerne la domotique, l'Echo Show ne se contente pas d'allumer ou d'éteindre les appareils : il affiche également leurs contrôles. On peut ainsi, sur l'écran, diminuer la luminosité ou changer la couleur d'une ampoule, ou régler les températures de consigne de la climatisation ou du chauffage. Même petit extra pour gérer sa liste d'épicerie : on peut demander à Alexa d'y ajouter des articles, la liste s'affiche à l'écran et on peut en corriger ou en supprimer des éléments.

Bref, vous voyez le portrait : toutes les fonctions habituelles des assistants vocaux sont reprises, en y ajoutant des informations à l'écran. La définition d'un mot, la capitale d'un pays avec photos, la durée d'un trajet vers Québec, les rendez-vous du jour ou de la semaine sont lus et affichés.

Comme avec tout Echo, on peut acheter des articles sur Amazon.ca. Ce qui était un peu ridicule avec un haut-parleur intelligent qui ne faisait que réciter des offres devient un peu plus sensé : les articles proposés s'affichent, avec leur prix et leur note.

Cet écran allumé en permanence affiche par défaut votre prochain rendez-vous, l'heure et la température extérieure. Il vous suggère également quelques questions à poser et les blagues qu'il garde en réserve. On peut lui demander d'afficher des vidéos, que ce soit de YouTube, de Prime Video ou de Netflix.

Il sert en outre de cadre photo numérique intelligent. En plaçant toutes vos photos dans l'espace infonuagique d'Amazon - illimité pour les membres Prime - et en les identifiant, vous pouvez demander à l'Echo Show de les afficher selon vos critères. La commande « Montre-moi mes photos de famille » diffusera en mode aléatoire toutes les photos identifiées ainsi.

Enfin, l'Echo Show est doté d'une caméra qui permet de faire des appels vidéo Skype. Il pourra prendre des égoportraits si vous lui en donnez l'ordre, en un seul coup ou avec quatre clichés, comme dans une cabine photographique.

ON AIME MOINS

Évidemment, comme tous les assistants vocaux, il y a des commandes que l'Echo Show ne comprendra pas. Lui demander d'afficher les paroles d'une chanson, le temps de cuisson d'une pâte à pizza ou la définition du mot « relutif » est inutile.

Même si Alexa a fait d'énormes progrès en « français québécois », l'Assistant Google demeure à notre avis supérieur. Le fait que Google soit totalement intégré aux téléphones Android est un autre avantage dont ne dispose pas Amazon.

Nous ne partageons pas la paranoïa de certains quant à l'« espionnage » que permettraient les haut-parleurs intelligents - sûrement bien moins dangereux qu'un téléphone. Mais l'ajout d'une caméra qui n'a pas de bouton physique de désactivation, contrairement au micro, nous met un peu mal à l'aise.

Enfin, là où un haut-parleur intelligent est un modèle de discrétion, l'Echo Show ajoute un écran bien visible. Un autre.

ON ACHÈTE ?

Pour un amateur de haut-parleurs intelligents, l'Echo Show est une belle surprise, à un prix somme toute raisonnable pour cette qualité. Avec son écran, il vient combler les faiblesses de ces appareils qu'on ne sait jamais trop comment contrôler, et y ajoute des fonctions ingénieuses.

Si vous êtes vendu à l'écosystème Google, par contre, sachez qu'il y existe un équivalent, le Nest Hub, que nous testons actuellement. Mais, quel que soit le verdict, l'Echo Show est un achat à conseiller.

Echo Show (2e génération)

Fabricant : Amazon

Prix : 299,99 $

Note : 4,5 sur 5




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer