(Toronto) L’éditeur Torstar a annoncé vendredi qu’il fermerait ses activités d’impression et de traitement du courrier à Hamilton cet été, et qu’il envisageait de vendre la propriété.

La Presse canadienne

La fermeture affectera environ 73 travailleurs à temps plein et 105 à temps partiel.

L’éditeur de journaux a précisé que les travaux d’impression touchés par cette décision seraient transférés à TC Imprimeries Transcontinental et à d’autres installations appartenant à Torstar, ainsi qu’à d’autres imprimeurs externes.

En lien avec ce transfert, Torstar a annoncé qu’il avait prolongé ses arrangements en matière d’impression avec TC Imprimeries Transcontinental jusqu’en 2024.

Torstar prévoit économiser environ 4 millions à 6 millions par an une fois le changement mis en œuvre. Il prévoit enregistrer une charge de restructuration d’environ 6 millions liée à la fermeture.

Si la propriété est vendue, la société s’attend à ce que le Hamilton Spectator continue d’exploiter un siège social dans la région de Hamilton, dans de nouveaux bureaux.

« C’était une décision difficile, mais nécessaire pour pouvoir fonctionner plus efficacement », a indiqué le chef de la direction de Torstar, John Boynton, dans un communiqué.

« Cela ne reflète en rien la qualité du travail d’imprimerie et du traitement de courrier de l’usine de Hamilton, mais il s’agit plutôt d’une décision basée sur le vieillissement des presses et des solutions de rechange plus économiques. »

Torstar détient un investissement dans La Presse canadienne dans le cadre d’une entente commune avec une filiale du Globe and Mail et le quotidien montréalais La Presse.