Plusieurs hauts dirigeants achètent d’importants blocs d’actions des entreprises qu’ils dirigent depuis le début de cette semaine tumultueuse qui fait fondre les valeurs boursières.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Lundi, le PDG de la Banque Nationale a notamment acheté pour près de 600 000 $ d’actions de la plus grande institution bancaire québécoise. Louis Vachon a payé un prix unitaire de 56,80 $ pour un bloc de 10 000 actions, selon ce qu’indiquent des documents déposés auprès des autorités boursières.

Comme celles de toutes les banques, l’action de la Banque Nationale est fortement secouée cette semaine. Le titre de la Nationale a largué 12 % lundi. Le recul de 3 % enregistré mercredi ramène le titre à 53,77 $, c’est-à-dire à son niveau d’il y a trois ans.

La chute brutale du prix du baril de pétrole en début de semaine fait grimper le niveau d’anxiété des investisseurs qui semblent notamment craindre une montée des pertes sur les prêts accordés aux entreprises du secteur de l’énergie.

Voici d’autres transactions effectuées cette semaine qui retiennent notre attention : 

Le PDG d’IA Groupe financier achète

Le grand patron d’IA Groupe financier (ex-Industrielle Alliance) a acheté lundi pour près de 300 000 $ d’actions de l’assureur québécois. Denis Ricard a acheté 5000 actions au prix unitaire de 54,20 $. Le titre de l’entreprise a cédé 11 % lundi et a maintenant reculé de plus de 30 % depuis le 6 février.

Le chef des finances de D-Box achète

Le chef des finances de D-Box a acheté en début de semaine 300 000 actions de l’entreprise québécoise spécialisée dans le divertissement immersif. David Montpetit a acheté un bloc de 250 000 actions lundi et un bloc de 50 000 actions mardi. C’est la première fois qu’il achète des actions de D-Box depuis son arrivée au sein de l’entreprise il y a deux mois. Le titre a perdu la moitié de sa valeur depuis l’automne.

Un administrateur d’Aimia achète

Un administrateur d’Aimia a acheté lundi pour près de 100 000 $ d’actions de l’entreprise montréalaise spécialisée dans les programmes de fidélisation. David Rosenkrantz a acheté 30 000 actions au prix unitaire de 2,91 $. L’action d’Aimia a perdu 8 % lundi, 7 % mardi et 11 % additionnels mercredi. David Rosenkrantz a été nommé au conseil d’administration d’Aimia le mois dernier.

Des patrons de l’ex-Encana achètent

Neuf dirigeants et administrateurs d’Ovintiv (ex-Encana) ont acheté lundi d’importants blocs d’actions de cet ancien géant canadien du secteur de l’énergie dont le titre a été un des plus fortement bousculés en début de semaine. Howard Mayson, Doug Suttles, Joanne Alexander, Corey Code, Bruce Waterman, Brian Shaw, David Hill, Thomas Ricks et Michael McAllister ont acheté un total de 155 000 actions durant la première séance de la semaine. Le titre d’Ovintiv a plongé de 72 % lundi avant de rebondir de 38 % mardi.

Cette rubrique rapporte les transactions que des actionnaires privilégiés ont effectuées. Font partie des initiés les individus qui occupent une position privilégiée dans les entreprises en Bourse, soit les dirigeants, les administrateurs, les principaux actionnaires, etc.