Source ID:93880d5fd5483d6d98ab5cf53159540a; App Source:StoryBuilder

L'optimisme est de retour sur les marchés

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto... (PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS)

Agrandir

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a gagné 125,72 points pour terminer la séance à 16 443,86 points.

PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS

AFP-PC
TORONTO et NEW YORK

Les principaux indices boursiers nord-américains ont clôturé en hausse jeudi, les investisseurs ayant eu l'impression que les tensions géopolitiques commençaient à s'estomper.

« On commence à observer un certain optimisme », a noté Kash Pashootan, chef de la direction et des investissements chez First Avenue Investment Counsel.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a gagné 125,72 points pour terminer la séance à 16 443,86 points.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 214,66 points à 25 862,68 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a progressé de 25,43 points à 2876,39 points. L'indice composé du NASDAQ s'est emparé de 75,90 points à 7898,05 points.

Ces gains interviennent après de fortes pertes en début de semaine. L'indice phare de Toronto a perdu un peu plus de 100 points, tandis que les trois principaux indices de New York ont chuté de plus de 2 % chacun après que la Chine a annoncé des tarifs en représailles aux récentes actions de l'administration américaine.

« C'est le marché qui joue le jeu de la quantification du risque de probabilité tarifaire, a estimé M. Pashootan. Et étant donné qu'il y avait un rayon de soleil d'un point de vue tarifaire aujourd'hui, les marchés s'en réconfortent. »

Ce soulagement est venu des reportages dans les médias selon lesquels le président américain Donald Trump pourrait retarder de six mois les nouveaux droits de douane sur les importations de voitures et de pièces automobiles en provenance d'Europe.

Le marché est en train d'extrapoler au sujet de cette décision et de croire qu'elle pourrait s'étendre à d'autres tarifs dont il a été question, a expliqué M. Pashootan.

« L'ironie de la chose est que le confort vient à un moment où les données économiques fondamentales sont négatives, en fait », a-t-il ajouté, s'appuyant sur les chiffres des ventes au détail américaines publiés mercredi.

Après trois journées de hausse, les indices « ont presque rattrapé tout le terrain perdu lors de la séance très mouvementée de lundi », a relevé Ken Berman de Gorilla Trades.

Jeudi, « la combinaison d'un apaisement des tensions commerciales, des chiffres encourageants sur l'économie américaine et des résultats d'entreprises meilleurs que prévu ont alimenté la bonne disposition des investisseurs », a-t-il noté.

Reflet de l'appétit des investisseurs pour le risque, a-t-il souligné, les rendements sur le marché obligataire, le pétrole et les marchés actions étaient en hausse. À l'inverse les valeurs prisés pour leur apparente sûreté, comme le yen et l'or, reculaient.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer