Bernard Lemaire vend des actions de Cascades pour financer sa passion

Bernard Lemaire s'est lancé il y a quelques... (PHOTO RUSSELL CHEYNE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Bernard Lemaire s'est lancé il y a quelques années dans l'élevage de boeufs Highland, une race de boeufs écossais à poil long et aux longues cornes qui sont en pâturage à l'année.

PHOTO RUSSELL CHEYNE, ARCHIVES REUTERS

Richard Dufour

Un des fondateurs de Cascades (T.CAS) vient de vendre pour près de 10 millions de dollars d'actions de la société papetière de Kingsey Falls, près de Victoriaville, pour l'aider à financer l'une de ses passions: l'élevage bovin.

Bernard Lemaire s'est lancé il y a quelques années dans l'élevage de boeufs Highland, une race de boeufs écossais à poil long et aux longues cornes qui sont en pâturage à l'année. Ses bêtes, au nombre d'environ 1300, sont élevées dans le centre du Québec. Par le passé, M. Lemaire a déjà indiqué qu'il souhaitait avoir un cheptel de 2000 têtes, qui constitue le seuil de rentabilité, et peut-être même un troupeau de 10 000 bêtes.

Le quart du cheptel vit dans la nature sur la terre de Bernard Lemaire à Austin, dans les Cantons-de-l'Est. Le reste du troupeau se trouve sur une plus grande terre à Danville, près de Kingsey Falls, où Bernard Lemaire est revenu s'installer l'an passé. L'entrepreneur de 79 ans a déjà commencé à commercialiser la viande, surtout à l'échelle locale (Drummondville, Bromont, Kingsey Falls, Magog et Warwick).

«Il est en train de développer sa business, et c'est en grande partie à ça que va servir le produit de la vente des actions de Cascades», explique Hugo D'Amours, responsable des communications de Cascades.

Bernard Lemaire a liquidé vendredi dernier un bloc de 1 million d'actions de Cascades au prix unitaire de 9,75$.

Les titres ont été vendus de façon privée. «C'est une transaction qui a été faite de gré à gré», dit Hugo D'Amours, sans divulguer le nom de l'acheteur.

11,8 millions d'actions

Bernard Lemaire a cofondé Cascades avec ses frères Alain et Laurent dans les années 60. Il en a été le président durant une trentaine d'années et siège aujourd'hui au conseil d'administration. Il lui reste encore 11,8 millions d'actions de Cascades dans le holding privé qui porte son nom. Au cours actuel, ces titres ont une valeur de plus de 130 millions.

L'action de Cascades, en forte progression cet automne, a touché hier un sommet de huit ans. Il y a deux semaines, Cascades a dévoilé des résultats records et meilleurs qu'on l'anticipait.

JEANC COUTU ACHÈTE ENCORE DU JEAN COUTU

Après avoir acheté pour 4 millions de dollars d'actions de la pharmacie qui porte son nom l'hiver dernier, pour 2 millions au printemps et pour 2 autres millions à la fin de l'été, Jean Coutu a déboursé environ 1,5 million de dollars cet automne pour acquérir des actions supplémentaires. Le pharmacien-entrepreneur de 88 ans a fait l'acquisition d'un bloc de 72 500 actions du 5 au 12 novembre. Il a payé ces titres à des prix variant de 19$ à 21$. Après avoir commencé l'année à son plus haut niveau depuis le début des années 2000, l'action s'est repliée cette année. Le projet de loi 28 du gouvernement met de la pression sur la rentabilité.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer