Source ID:; App Source:

Wall Street finit en légère hausse

Wall Street a légèrement monté lundi, incitée au calme par un jour à moitié... (Photo archives AFP)

Agrandir

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Wall Street a légèrement monté lundi, incitée au calme par un jour à moitié férié aux États-Unis et par la perspective d'une semaine riche en résultats d'entreprises américaines, notamment les banques: le Dow Jones a pris 0,28% et le Nasdaq 0,17%.

***

Consulter les cours boursiers 

Dow Jones

S&P 500

NASDAQ

Dollar

***Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 47,37 points à 17.131,86 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 8,17 points à 4.838,64 points.

Particulièrement surveillé par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,13%, soit 2,57 points, à 2.017,46 points.

La séance n'était «pas très enthousiasmante», a reconnu Michael James, de Wedbush Securities. «On a surtout digéré la nette hausse du marché la semaine dernière, qui avait pris beaucoup de gens par surprise.»

À Wall Street, où le Dow Jones avait pris plus de 3% la semaine précédente, le calme était accentué lundi par le «Columbus Day» aux États-Unis. À l'occasion de cette fête, qui commémore l'arrivée du navigateur Christophe Colomb sur le continent américain, le marché obligataire était fermé.

Même si la Bourse était ouverte, «c'est un jour férié, on n'a aucune actualité sur l'économie et il y a très peu d'échanges», a résumé Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital. À Wall Street, «rien, dans ce qui se passe aujourd'hui, n'a d'importance».

Les investisseurs présents sur le marché ne sont pas enclins à prendre des risques à l'ouverture d'une semaine marquée par une série d'indicateurs américains sur l'inflation, la consommation et l'activité industrielle.

De plus, «on attend un certain nombre de résultats d'entreprises, à l'ouverture de la saison des chiffres du troisième trimestre», a souligné M. James. «La plupart des grandes banques vont publier les leurs. On n'a pas de grandes attentes pour le secteur financier, donc, pour peu qu'elles ne fassent pas état de prévisions catastrophiques, cela sera positif.»

Dans le secteur financier, JP Morgan (-0,34% à 61,72 dollars) publiera ses résultats mardi, Bank of America (-0,39% à 15,52 dollars) mercredi et Citi (-0,19% à 51,28 dollars) jeudi. Parmi les autres groupes, le groupe informatique Intel (+0,22% à 32,21 dollars) est attendu mardi et le conglomérat industriel General Electric (+0,07% à 28,09 dollars) vendredi.

Fiat Chrysler monte

Le laboratoire pharmaceutique Eli Lilly a chuté de 7,78% à 79,44 dollars, après avoir dit renoncer à un projet de traitement de l'athérome, une affection cardiovasculaire. Ce médicament, l'evacetrapib, était déjà en phase d'essais de large ampleur (phase III).

Le mastodonte du stockage de données EMC a gagné 1,76% à 28,35 dollars après l'annonce de son rachat pour environ 67 milliards de dollars, la plus importante transaction jamais réalisée dans le secteur, par le groupe informatique Dell, non coté.

VMware, filiale d'EMC, a subi le contrecoup de cette annonce et a cédé 8,11% à 72,28 dollars, les investisseurs accueillant négativement la volonté de Dell de maintenir en Bourse de façon indépendante ce spécialiste de la virtualisation.

Le réseau social Twitter a baissé de 6,81% à 28,75 dollars après des rumeurs de presse faisant état de l'annonce imminente d'un vaste plan de licenciements.

Le constructeur automobile FCA (Fiat Chrysler) a monté de 1,53% à 15,91 dollars, au moment où se précisent les premiers pas à Wall Street de sa filiale Ferrari en Bourse. Le spécialiste italien de voitures de luxe a levé vendredi le voile sur sa valeur potentielle estimée à près de 10 milliards de dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer