Source ID:; App Source:

La Bourse de Toronto bouge peu

La Bourse de Toronto a clôturé lundi sans grand changement, les opérateurs... (PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Malcolm Morrison
La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé lundi sans grand changement, les opérateurs ayant généralement évité les titres de l'énergie alors qu'un nouveau rapport prévoyait que les cours du pétrole seraient faibles pendant encore un bon moment.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 3,09 points pour terminer la séance avec 14 312,5 points, tandis que les marchés boursiers américains étaient fermés à l'occasion de la journée de Martin Luther King Jr.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,14 cent US à 83,7 cents US, avant l'annonce de la prochaine décision de la Banque du Canada au sujet de sa politique monétaire, qui doit avoir lieu mercredi.

Le secteur de l'énergie du parquet torontois a cédé 1,6%, le cours du pétrole ayant retraité dans les échanges électroniques à New York, après que la banque JPMorgan Chase eut révisé à la baisse sa prévision sur le prix du pétrole pour 2105, comme l'ont fait d'autres institutions financières avant elle.

JPMorgan Chase a estimé que le prix du baril de pétrole de Brent - un cours de référence à travers le monde - se situerait en moyenne à 49, $ US cette année, ce qui est largement inférieur à sa prévision précédente de 82 $ US. La banque américaine mise sur une reprise «en forme de U» pour les prix du pétrole, qui devraient retrouver le seuil des 90 $ US le baril en 2019.

En fin d'après-midi lundi, le prix du pétrole brut à New York s'établissait en baisse de 1,17 $ US à 47,52 $ US le baril.

Le prix du pétrole a plongé de 55 pour cent depuis juin et affiche une perte de 40% depuis la fin du mois de novembre, lorsque les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont choisi de ne pas réduire leur production pour soutenir les prix.

Le secteur des métaux et minerais diversifiés a affiché lundi les meilleurs gains du TSX, prenant 0,8% même si le cours du cuivre retraitait avec les rumeurs sur la performance de l'économie chinoise au plus récent trimestre. La Chine devrait révéler mardi que sa croissance économique a ralenti au taux annuel de 7,2%, selon les prévisions, après avoir affiché une croissance de 7,3% au trimestre précédent.

Le secteur torontois des métaux avait plongé de 15% la semaine dernière, alors que le cours du cuivre chutait, à un certain moment, sous la barre des 2,50 $ US la livre en raison de révisions à la baisse des prévisions de croissance de la Banque mondiale. Lundi, le prix du pétrole échappait 4 cents US à 2,57 $ US la livre dans les transactions électroniques de New York.

Le secteur aurifère a avancé lundi de 0,5%, pendant que le prix du lingot d'or s'emparait de 30 cents US à 1277,20 $ US l'once à New York.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer