Source ID:; App Source:

Hertz dans la ligne de mire de Carl Icahn

Carl Icahn, connu pour s'ingérer dans la stratégie... (PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS)

Agrandir

Carl Icahn, connu pour s'ingérer dans la stratégie des entreprises dans lesquels il investit, explique dans un communiqué boursier qu'il juge les titres Hertz «sous-évalués».

PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

L'investisseur activiste américain Carl Icahn a dévoilé mercredi une participation de 8,48% dans le loueur de voitures Hertz, actuellement aux prises avec les retombées d'erreurs dans ses comptes des dernières années.

Le milliardaire, connu pour s'ingérer dans la stratégie des entreprises dans lesquels il investit, explique dans un communiqué boursier qu'il juge les titres Hertz «sous-évalués».

Il ajoute avoir l'intention d'avoir «des discussions» avec les dirigeants, et n'exclut pas de réclamer «si c'est approprié» un siège au conseil d'administration.

Des rumeurs sur l'intérêt de M. Icahn pour Hertz avaient déjà circulé en début d'année après la mise en place par le groupe d'une «pilule empoisonnée» destinée à le protéger contre une éventuelle prise de contrôle.

Le mécanisme, valable jusqu'à la fin de cette année et justifié à l'époque par «une activité annuelle et substantielle» sur les actions du groupe, n'entrera en vigueur que si un investisseur dépasse 10% du capital.

L'annonce de M. Icahn a permis au titre Hertz de limiter ses pertes et de terminer la séance à la Bourse de New York sur un recul de seulement 3,90% à 30,33 dollars.

L'action avait perdu jusqu'à 18% en séance, suite à l'abandon des prévisions annuelles du groupe, jugées désormais impossibles à atteindre.

Hertz avait annoncé début juin qu'il allait revoir l'intégralité de ses comptes des trois dernières années après avoir découvert des erreurs comptables.

Mercredi matin, il a prévenu s'attendre désormais à des résultats annuels «bien en-dessous du bas de sa fourchette de prévisions 2014, en raison de problèmes opérationnels dans les activités de location de voitures et d'équipements ainsi que des coûts associés au réexamen comptable», selon un document boursier. Le groupe a en conséquence décidé de retirer la prévision faite précédemment.

Lors de l'annonce en mars de ses résultats 2013, Hertz avait dit viser pour cette année un chiffre d'affaires compris entre 11,4 et 11,7 milliards de dollars, et une croissance d'au moins 10% de ses bénéfices imposables et par action.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer