Source ID:; App Source:

Wall Street termine en hausse

La Bourse de New York a nettement profité lundi de l'espoir d'un apaisement des... (PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS)

Agrandir

PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La Bourse de New York a nettement profité lundi de l'espoir d'un apaisement des tensions en Ukraine et en Irak et d'une salve d'annonces sur des opérations de grande ampleur: le Dow Jones a gagné 1,06 % et le Nasdaq 0,97 %.

La Bourse de Toronto a aussi clôturé en hausse, les opérateurs espérant pouvoir bientôt obtenir quelques détails sur les intentions de la Réserve fédérale des États-Unis en ce qui a trait à ses taux d'intérêt.

-----------------

Les marchés à la clôture:

  • TSX   15 338,47 / +34,23 (0,22 %)
  • Dow Jones   16 838,74 / +175,83 (1,06 %)
  • S&P 500   1971,74 / +16,68 (0,85 %)
  • NASDAQ   4508,31 / +43,39 (0,97 %)

------------------

«Si on devait résumer en un mot la raison de cette progression, ce serait désescalade», a avancé Art Hogan de Wunderlich Securities.

«La situation semble s'apaiser sur deux des principaux points de conflits dans le monde: en Ukraine où la tension a fortement baissé par rapport à vendredi, et en Irak où les Kurdes ont repris le barrage de Mossoul», a-t-il justifié. «Cela enlève un peu des risques géopolitiques qui planent sur le marché depuis un certain temps.»

Vendredi, l'annonce d'un accrochage militaire impliquant des forces russes en Ukraine avait déclenché un brusque mouvement de ventes sur les marchés.

Même si Kiev et Moscou n'ont pas vraiment avancé sur un éventuel cessez-le-feu inconditionnel dans l'est de l'Ukraine ou sur un règlement politique du conflit, les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont alimenté l'espoir d'une désescalade en se rencontrant dimanche à Berlin.

En Irak, la reprise par les combattants kurdes, appuyés par des raids américains, du contrôle du plus grand barrage du pays est le revers le plus important infligé aux djihadistes de l'État islamique (EI) depuis qu'ils ont lancé le 9 juin une offensive fulgurante qui leur a permis de s'emparer de larges pans de territoire face à une armée en déroute.

Les courtiers de Wall Street ont aussi été encouragés lundi par un indicateur sur l'immobilier américain: selon l'indice NAHB, la confiance des constructeurs immobiliers s'élève en août à son plus haut niveau depuis janvier. Un signe de bon augure avant la publication mardi de chiffres sur les mises en chantier et les permis de construire aux États-Unis.

Family Dollar Stores très courtisé 

La bonne humeur des investisseurs a également été alimentée par une série d'annonces sur de grosses fusions-acquisitions.

Le groupe de distribution Dollar General (+11,63 % à 64,14 dollars), spécialisé dans les produits de consommation courante à tout petit prix, a ainsi fait part lundi de son intention de surenchérir sur l'offre de son concurrent Dollar Tree (-2,42 % à 54,26 dollars) sur le troisième grand du secteur, Family Dollar Stores (+4,93 % à 79,81 dollars).

L'entreprise Sensata Technologies, fabricant de capteurs et d'appareils de contrôle électronique a par ailleurs annoncé l'achat de Schrader Group au fonds Madison Dearborn Partners pour un milliard de dollars. Son titre a gagné dans la foulée 5,78 % à 48,84 dollars.

Ingersoll Rand (+2,69 % à 62,18 dollars), société d'origine américaine mais désormais basée en Irlande, va pour sa part acheter la division du groupe parapétrolier Cameron (-0,74 % à 72,09 dollars) spécialisée dans la fabrication de compresseurs centrifuges pour 850 millions de dollars en numéraire.

Le géant de l'internet Google s'est enfin apprécié de 1,54 % à 592,70 dollars après l'acquisition de Jetpac, développeur américain d'une application mobile d'analyse de photos pour créer des guides destinés aux touristes citadins.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Signe d'une demande moindre, le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,387 % contre 2,345 % vendredi soir et celui des bons à 30 ans à 3,194 % contre 3,135 % à la précédente clôture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer