Le numéro un mondial de la pharmacie, l'américain Pfizer (PFE), a annoncé mardi un bénéfice net part du groupe plus que quadruplé à 14,1 milliards de dollars au deuxième trimestre à cause de la cession de Zoetis, et meilleur que prévu.

AGENCE FRANCE-PRESSE

À périmètre comparable, c'est-à-dire en excluant Zoetis, l'activité de santé animale introduite en Bourse en février, le bénéfice ressort à 3,6 dollars par action, en hausse de 20% sur un an.

Le bénéfice ajusté par action s'élève à 56 cents alors que les analystes misaient en moyenne sur 55 cents.