La Bourse de Toronto a clôturé jeudi essentiellement au même niveau que la veille, les chasseurs d'aubaines ayant fait sentir leur présence pour une troisième séance de suite, même si l'incertitude au sujet de l'avenir de la zone euro a tempéré leur ardeur.

Malcolm Morrison LA PRESSE CANADIENNE

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 1,27 point pour terminer à 11 566,07 points. Le TSX s'était emparé de gains de plus de 100 points lors des deux dernières séances, stimulé par les achats de nombreux investisseurs qui ont jugé que le moment était bon pour saisir les aubaines en place après trois semaines de fortes baisses sur le parquet torontois.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,28 cent US à 97,36 cents US.

Les marchés américains ont terminé la journée sur une note mitigée après la publication de données faisant état d'une légère hausse de 0,2 pour cent des commandes de biens durables le mois dernier, pour faire suite au déclin de 3,7 pour cent du mois de mars.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 33,6 points à 12 529,75 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a cédé 10,74 points à 2839,38 points et que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 1,82 point à 1320,68 points.

Le cours du pétrole brut a avancé de 76 cents US à 90,66 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.