Les marchés d'actions nord-américains ont clôturé les échanges de jeudi en hausse marquée grâce aux bonnes nouvelles émises par certaines banques américaines, qui ont ravivé les espoirs de reprise pour le secteur financier.

Mis à jour le 16 avr. 2009
Malcolm Morrison LA PRESSE CANADIENNE

L'indice de référence de la Bourse de Toronto, le S&P/TSX, a clôturé en hausse de 97,26 points à 9343,37. Cette reprise printanière des marchés, qui en est à sa sixième semaine, découle en grande partie d'un optimisme face à l'éventualité de voir le secteur financier sortir de sa torpeur.

Les analystes précisent toutefois que ce secteur n'est pas encore sorti du bois. «Il ne faut pas être trop enthousiaste devant les rapports des banques américaines, qui ont reçu beaucoup d'argent grâce au programme gouvernemental de rachat d'actifs toxiques, ce qui les laisse avec un poids sur la conscience et le désir de rembourser», a expliqué Michael Smedley, de Morgan Meighen and Associates.

«Peut-être s'agit-il en fait de bons achats à long terme, mais ils demeurent vulnérables en raison de la crise du crédit et des mauvais produits, a-t-il ajouté. Les banques semblent cependant être sur la voie d'une éventuelle reprise.»

À Toronto, le secteur financier a enregistré une hausse de 2,4 pour cent, le titre de la Banque Royale [[|ticker sym='T.RY'|]] ayant gagné 1,22 $, à 42,35 $, et celui de la Financière Manuvie [[|ticker sym='T.MFC'|]] ayant avancé de 82 cents, à 20,04 $.

La banque JPMorgan Chase a affiché un bénéfice du premier trimestre de 2,1 milliards $ US, en baisse par rapport aux profits de 2,4 milliards $ US déclarés l'an dernier, mais tout de même supérieur aux attentes des analystes.

Par ailleurs, le chef de la direction de Regions Financial a annoncé que son institution dévoilerait un bénéfice pour le trimestre terminé le 31 mars.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 95,81 points à 8125,43, tandis que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 13,24 points à 865,30 et que l'indice composite du Nasdaq a gagné 43,64 points à 1670,44.

La Bourse de croissance TSXV a perdu 5,81 points, à 982,13, tandis que le dollar canadien a cédé 0,44 cent US à 82,67 cents US.

Le secteur torontois de l'énergie a appuyé la hausse du parquet grâce à la progression de 73 cents US du cours du baril de pétrole brut, lequel a terminé la journée à 49,98 $ US à la Bourse des matières premières de New York.

Le lingot d'or a perdu 13,70 $, à 879,80 $ US l'once, faisant reculer le secteur aurifère de plus de cinq pour cent. L'action de Barrick Gold [[|ticker sym='T.ABX'|]] a perdu 2,04 $, à 33,93 $, et celle de Goldcorp a retraité de 2,62 $, à 34,10 $.