Une entreprise ontarienne en pourparlers avec le gouvernement Legault pour construire une raffinerie de cobalt à Bécancour demande un soutien financier de 80 millions afin de joindre les rangs de la filière québécoise des batteries.

Publié le 22 juin
André Dubuc
André Dubuc La Presse
Julien Arsenault
Julien Arsenault La Presse

Au moment d’annoncer des discussions préliminaires avec Québec, mercredi, Electra Battery Materials n’avait pas précisé ses besoins financiers. Son inscription au Registre des lobbyistes du Québec en révèle toutefois un peu plus.

« Demande de participation financière par investissement en capital et de prêt à Investissement Québec au montant de près de 80 millions », peut-on lire dans la fiche de la compagnie cotée au NASDAQ.

Avec le nickel et le lithium, le cobalt est l’un des éléments essentiels de la cathode des batteries de véhicules électriques. Il peut représenter le quart du coût de la batterie.

« Compte tenu du déficit prévu dans la production nationale de sulfate de cobalt d’ici 2025, des intervenants de l’industrie et du gouvernement nous ont fait part de leur grand intérêt pour la construction d’une deuxième raffinerie en Amérique du Nord », soulignait Trent Mell, chef de la direction d’Electra Battery Materials, au moment de l’annonce.

Celui-ci a souligné que le parc industriel de Bécancour – l’endroit privilégié par le gouvernement Legault pour développer la filière- « devient rapidement une plaque tournante importante pour les matières nécessaires à la fabrication des batteries de véhicules en Amérique du Nord. »

La compagnie torontoise entreprendra une étude pour déterminer les besoins annuels de production à Bécancour. Elle prévoit la terminer d’ici la fin 2022. Electra travaille également à la mise en service d’une première raffinerie de sulfate de cobalt au nord de Toronto.

Dans la filière batteries, Québec veut des projets à toutes les étapes, soit de l’extraction de ressources comme le graphite et le spodumène de lithium (des projets miniers), à la transformation de matière en composants de qualité batterie, la fabrication d’anodes et de cathodes, l’assemblage des cellules des batteries et la fabrication des modules.