(Calgary) Cenovus Energy a dévoilé mercredi un budget de dépenses en immobilisations de 2,6 milliards à 3,0 milliards pour l’année prochaine.

Mis à jour le 8 déc. 2021
La Presse Canadienne

Ce plan représente une hausse par rapport à ses prévisions de 2,3 milliards à 2,7 milliards pour l’année qui se termine.

Cenovus a précisé que les dépenses en immobilisations pour ses actifs en amont l’année prochaine devraient se situer entre 1,7 milliard et 2,0 milliards, dont 1,35 milliard à 1,55 milliard seraient consacrés à ses activités de sables bitumineux.

Pour les activités en aval, les dépenses de 2022 devraient totaliser entre 850 millions et 950 millions, dont 200 millions à 250 millions pour un projet de reconstruction de la raffinerie de Superior, au Wisconsin, qui, selon Cenovus, sera largement couvert par ses assurances.

Dans ses prévisions pour 2022, la société a indiqué qu’elle s’attendait à une production totale comprise entre l’équivalent de 780 000 et 820 000 barils de pétrole par jour et un débit en aval compris entre 530 000 et 580 000 barils par jour.

Cenovus a également annoncé son intention de consacrer environ la moitié de ses flux de fonds disponibles excédentaires l’année prochaine aux rendements des actionnaires, y compris par l’entremise de rachats d’actions.