L’entreprise québécoise BonLook, qui produit et commercialise sa propre marque de lunettes à prix abordable, en ligne et en boutique, vient d’être vendue à FYidoctors, le plus grand groupe d’optique au pays, dont le siège social est situé à Calgary.

Nathaëlle Morissette
Nathaëlle Morissette La Presse

Avec cette transaction, BonLook, qui compte 36 magasins, pourrait doubler son nombre de boutiques partout au Canada, et faire éventuellement une percée en sol américain.

La possibilité d’avoir plus facilement accès à des services de professionnels de la vue pour accompagner leurs clients et la volonté ferme de prendre plus d’expansion au pays sont les principales raisons qui ont incité les fondateurs Sophie Boulanger, PDG de BonLook, et son frère, Louis-Félix Boulanger, chef des opérations, à vendre leur entreprise, fondée en 2011. Bien qu’ils ne soient plus propriétaires, ils conservent toutefois leurs fonctions au sein de BonLook et deviennent actionnaires de FYidoctors. Le siège social demeure également à Montréal. Les termes de la transaction n’ont pas été révélés.

« On n’a jamais caché nos grandes ambitions de croissance, a affirmé d’emblée Mme Boulanger, au cours d’un entretien virtuel avec La Presse, mercredi. C’est toujours ce qui nous a motivés : de faire croître la marque, de créer de l’emploi. L’optique, c’est une industrie [qui est menée] par l’accès aux professionnels. Avec cette transaction-là, on se joint au plus grand groupe, et aussi celui le plus respecté, de professionnels au Canada. Ça va vraiment nous donner les moyens de nos ambitions. »

« Dans les derniers mois, on limitait certaines ouvertures qu’on aurait pu faire parce qu’on avait de la misère à trouver des opticiens, indique pour sa part Louis-Félix Boulanger. C’est un autre pan de la business qu’on connaît moins. »

FYidoctors regroupe 600 optométristes et 1000 opticiens et compte plus de 300 boutiques sous plusieurs enseignes comme FYidoctors, Factory Optical, Visique et Grimard optique.

Un concept distinct

En se joignant au groupe, les fondateurs de BonLook ne craignent pas d’être en compétition avec les autres enseignes de FYidoctors. Le duo rappelle qu’il a développé un créneau particulier.

« Ce qui fait vraiment notre distinction, c’est qu’on est une marque de lunettes et qu’on distribue nous-mêmes, à travers différents canaux de distribution, le web et les boutiques physiques, notre propre collection de lunettes », résume Sophie Boulanger.

Tous les modèles sont conçus par l’entreprise à Montréal. Les boutiques BonLook comptent environ 400 modèles vendus entre 149 $ et 250 $ pour que « le client en ait pour son argent ». Par comparaison, la plupart des autres enseignes en ont environ 1200 qui proviennent de plusieurs marques, explique Mme Boulanger.

BonLook s’adresse généralement à une clientèle plus jeune, essentiellement féminine, qui s’intéresse à la mode. « Dans le groupe FYidoctors, il n’y a pas vraiment de bannière qui a un marché cible comme le nôtre. On ne se pile pas sur les pieds », ajoute M. Boulanger.

« C’est la pièce du casse-tête qui nous manquait », a pour sa part souligné Darcy Verhun, président de FYidoctors, invité à commenter la transaction. Le groupe n’a pas caché son intention d’être plus présent au Québec.

Et les États-Unis ? « Le groupe a annoncé il y a quelques semaines qu’il commençait son expansion américaine, a souligné Louis-Félix Boulanger. Dans l’immédiat, on voit un paquet d’opportunités au Canada, mais c’est certain qu’on fait déjà des ventes américaines tous les jours, depuis le début de l’entreprise, donc on voit [les États-Unis] comme un marché qui a un fort potentiel, aussi. »

BonLook

  • Fondation : 2011
  • Siège social : Montréal
  • Nombre d’employés : 325 (boutiques, centre d’appels, centre de distribution, siège social)
  • Possède des magasins dans cinq provinces canadiennes