(New York) Mastercard a annoncé lundi avoir noué un partenariat avec la société spécialisée dans les cryptomonnaies Bakkt permettant notamment l’émission de cartes de crédit ou débit pouvant offrir des points fidélité en devises virtuelles pouvant ensuite être utilisés pour faire des paiements.

Agence France-Presse

L’idée est de permettre aux banques, commerçants et fintechs basés aux États-Unis de proposer plus facilement à leurs clients toute une gamme de solutions et services en cryptomonnaies, explique un communiqué.  

Le partenariat prévoit d’une part la possibilité d’émettre des cartes de crédit ou de débit uniquement dédiées aux cryptomonnaies, et reposant sur des portefeuilles gérés par Bakkt.

Il prévoit également que Mastercard ajoute les devises virtuelles aux programmes de fidélité.

« Cela signifie que les consommateurs pourront gagner et dépenser des récompenses en cryptomonnaies au lieu des traditionnels points fidélité et de convertir sans accroc les cryptomonnaies qu’ils détiennent pour payer des achats », précise le communiqué.

Bakkt propose déjà une carte de débit en partenariat avec Visa, qui permet à ses détenteurs d’utiliser leur bitcoin pour faire des achats, mais uniquement dans les magasins disposant des solutions Apple Pay ou Google Pay.

Le partenariat avec Mastercard est plus large puisqu’il offre la possibilité aux clients habituels de Mastercard de proposer des cartes traditionnelles avec l’option d’offrir les points de fidélité en cryptomonnaies plutôt qu’en argent comptant ou en miles par exemple.  

L’action de Bakkt, entrée en Bourse la semaine dernière, a plus que triplé lundi suite à cette annonce, le groupe valant désormais plus de 1,5 milliard de dollars à Wall Street.  

L’action de Mastercard a gagné 0,67 %.