Le spécialiste québécois du camionnage et de la logistique TFI International continue d’accroître sa taille en mettant la main sur l’entreprise de transport SGT2000, fondée en 1988 et établie à Saint-Germain-de-Grantham, dans le Centre-du-Québec.

Julien Arsenault
Julien Arsenault La Presse

Cette transaction, dont le prix n’a pas été précisé, n’a pas encore été annoncée officiellement, mais le président et fondateur de SGT2000, Denis Coderre, a confirmé avoir accepté l’offre du géant autrefois connu sous le nom de Transforce.

« Cela faisait quelques mois que je songeais à vendre, a-t-il dit, au cours d’un entretien téléphonique avec La Presse. Je n’avais pas de relève du côté de mes enfants. C’est ce qui m’a incité à vendre. »

M. Coderre a expliqué qu’il demeurait en poste aux commandes de SGT2000, qui compte quelque 300 employés et qui offre des services de transport, d’entreposage et de logistique en Amérique du Nord.

Les acquisitions sont au cœur de la croissance de TFI International, qui, par l’entremise de ses nombreuses filiales, est présente au Canada, aux États-Unis ainsi qu’au Mexique.

Cette multinationale dirigée par Alain Bédard emploie plus de 29 800 employés et exploite plus de 560 sites sur le continent nord-américain.

En début d’année, TFI International avait réalisé une prise d’envergure en achetant UPS Freight, les divisions de transport de lots brisés et de lots complets dédiés de United Parcel Service (UPS) pour 800 millions US.

L’entreprise établie à Montréal doit présenter ses résultats du troisième trimestre terminé le 30 septembre dernier le 28 octobre après la fermeture des marchés.