La Banque Silicon Valley, qui se présente comme la banque des entrepreneurs technos et dont la valeur au NASDAQ a explosé durant la pandémie, a dorénavant une présence à Montréal.

Richard Dufour
Richard Dufour La Presse

Jusqu’à tout récemment directeur des investissements chez Desjardins Capital, Karl Théard vient d’être embauché par l’organisation californienne pour devenir l’antenne locale de la Banque Silicon Valley dans la métropole.

Son mandat est de se présenter comme un partenaire financier auprès des entrepreneurs québécois qui se spécialisent en technologies et en sciences de la vie, les deux grandes spécialités de la banque.

PHOTO FOURNIE PAR LA BANQUE SILICON VALLEY

Karl Théard

Karl Théard offrira aux entrepreneurs d’ici des possibilités de financement, notamment sous forme de prêts, pour appuyer la croissance de leur entreprise en démarrage.

« Le Québec est un marché extrêmement porteur. Il y a beaucoup d’activités ici. C’est un incontournable, dit le banquier de 33 ans. On va s’ajuster aux besoins des clients. »

La Banque Silicon Valley peut accompagner ses clients de ses débuts jusqu’à un premier appel public à l’épargne.

La direction prétend que 63 % des entreprises en technologies ou en sciences de la vie financées par du capital de risque ayant fait le saut à la Bourse au cours de la première moitié de 2021 sont des clients de la Banque Silicon Valley.

Au Québec, des entreprises comme Paper, Accedian Networks et même la firme privée d’investissement White Star Capital sont déjà des clients de la Banque Silicon Valley.

Après Vancouver l’année dernière et Toronto en 2019, c’est maintenant à Montréal que la Banque Silicon Valley décide d’établir une présence physique pour poursuivre son expansion.

Pour les six premiers mois de l’année, la banque souligne que près de 1 milliard de dollars ont été injectés à Montréal en capital de risque dans le secteur de l’innovation.

L’action de la Banque Silicon Valley est une des plus performantes de l’indice S&P 500 depuis le début de la pandémie. Elle s’est multipliée par cinq depuis son creux atteint en mars 2020. La capitalisation boursière de l’organisation frôle aujourd’hui la barre des 40 milliards US.

« Il y a un contexte de marché, dit Karl Théard. La technologie est un secteur que la banque a beaucoup soutenu durant la crise sanitaire. Mais le fruit du succès vient aussi des entrepreneurs avec lesquels on a collaboré », précise-t-il.

Fondée en 1983 par un ancien banquier chez Wells Fargo et un professeur de l’Université Stanford, la Banque Silicon Valley a installé son siège social à Santa Clara, au cœur de la Silicon Valley.

La Banque Silicon Valley a aidé quelque 30 000 entreprises depuis sa création. Des entreprises internationales comme Cisco, Shopify, Airbnb, Coinbase, Fitbit et Pinterest ont toutes été liées à la Banque Silicon Valley au fil des années.