(New York) Le spécialiste des vélos d’appartement et tapis de course connectés Peloton trébuchait vendredi à la Bourse de New York après des résultats et des prévisions décevants, auxquels s’ajoute l’annonce d’une enquête des autorités sur sa communication.

Agence France-Presse

Vers 14 h 05, l’action du groupe basé à New York perdait 6,56 % à 106,60 dollars, après avoir abandonné jusqu’à 9,79 % en début de séance.

Pertes doubles de celles attendues

Peloton a publié jeudi, après Bourse, une perte nette par action de 1,05 dollar, soit plus du double des attentes du marché, qui tablait sur 44 cents.

Il a aussi annoncé anticiper un chiffre d’affaires de 800 millions pour le premier trimestre de son calendrier décalé (l’année fiscale s’achève fin juin), quand les analystes anticipaient 1,06 milliard de dollars.

Les investisseurs ont aussi été échaudés par l’annonce d’une baisse sensible du tarif de son vélo d’appartement le plus populaire, de 1895 dollars à 1495 dollars, qui est interprétée par certains observateurs comme une tentative de relance des ventes en cassant les prix.

En septembre 2020, à l’occasion du lancement d’un nouveau modèle, Peloton avait déjà réduit le prix de 2245 à 1895 dollars.

Enquête après 70 accidents

Par ailleurs, le groupe a dévoilé, dans son rapport annuel, publié vendredi, qu’il était l’objet d’une demande d’information émanant du ministère de la Justice, concernant sa communication relative à des incidents sur ses appareils.

Début mai, Peloton avait rappelé officiellement ses modèles de tapis Tread+ et Tread après avoir enregistré plus de 70 accidents, dont un mortel. Un enfant de 6 ans avait ainsi été aspiré sous l’arrière du tapis roulant.

Le groupe a annoncé qu’il reprendrait les ventes du Tread+ et du Tread à compter du 30 août, après avoir procédé à des modifications.

Lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats, les dirigeants de Peloton ont indiqué que les rappels avaient eu un impact négatif sur la rentabilité et les marges du groupe, expliquant pour partie les résultats décevants.

Lancé en 2012, introduit en Bourse en septembre 2019, Peloton a largement profité des confinements et du télétravail liés à la pandémie de coronavirus. Il revendique, à fin juin, 2,33 millions d’appareils connectés, soit plus du quadruple de son parc à fin septembre 2019.

Il table sur 3,63 millions d’appareils connectés à fin juin 2022.