(Montréal) Produits forestiers Résolu a affiché jeudi un bénéfice net du deuxième trimestre 44 fois plus important que l’an dernier, ses revenus ayant été presque doublés alors que les prix ont atteint des sommets records.

La Presse Canadienne

Le producteur montréalais de pâte commerciale, de papiers et de produits du bois a fait état d’un profit attribuable aux actionnaires de 268 millions US, soit 3,34 $ US par action, comparativement à celui de 6 millions US, ou 7 cents US par action, du même trimestre l’an dernier.

En excluant certains éléments non récurrents, le profit ajusté a atteint 300 millions US, soit 3,74 $ US par action, comparativement à une perte ajustée de 22 millions US, ou 25 cents US par action, au deuxième trimestre de 2020.

Les revenus pour le trimestre clos le 30 juin se sont chiffrés à 1,1 milliard US, comparativement à ceux de 612 millions US de la même période un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient à un bénéfice ajusté de 3,39 $ US par action à partir de revenus de 1,05 milliard US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Les produits du bois ont généré un bénéfice net de 405 millions US au cours du trimestre, un résultat en hausse par rapport à celui de 15 millions US de l’an dernier. Les profits de la pâte commerciale ont grimpé à 30 millions US, par rapport à 10 millions US un an plus tôt.

Les secteurs du papier et du papier tissu ont tous deux perdu 7 millions US, comparativement à des pertes de 12 millions et de 2 millions, respectivement, un an plus tôt.

« Avec des prix de référence record en mai et les meilleurs volumes expédiés de notre histoire, nous avons utilisé les liquidités exceptionnelles générées par notre secteur (des) produits du bois pour apporter des changements durables à nos activités et créer de la valeur pour nos actionnaires », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction de Résolu, Rémi Lalonde.

La société a réduit sa dette de 180 millions US, versé un dividende spécial de 79 millions US et annoncé de nouveaux projets d’une valeur totalisant 50 millions US pour raffermir ses activités de produits du bois.

« Bien que les prix de référence du bois d’œuvre aient baissé de manière significative ces dernières semaines et qu’ils restent volatiles, nous sommes confiants dans les facteurs fondamentaux de ce secteur. Nous croyons en la prospérité à long terme de notre secteur (des) produits du bois, qui représente un pilier essentiel de notre stratégie de transformation. »