(New York) Embark Trucks, une société américaine qui développe un logiciel de conduite autonome pour les camions, a annoncé mercredi qu’elle allait entrer à la Bourse new-yorkaise où elle serait valorisée environ 5,16 milliards de dollars.  

Agence France-Presse

La start-up fera son arrivée à Wall Street en fusionnant avec une SPAC, une entreprise sans activité commerciale dont le but est de lever des fonds en entrant sur une place boursière pour ensuite s’allier à une autre entreprise, détaille un communiqué.

Fondé en 2016 à San Francisco par Alex Rodrigues et Brandon Moak, Embark Trucks assure tester depuis cinq ans son logiciel sur les routes, avec un chauffeur derrière le volant prêt à prendre le contrôle en cas de problème.

La société, qui a également annoncé mercredi l’entrée dans son conseil d’administration de l’ancienne ministre des Transports sous l’administration Trump, Elaine Chao, a noué des partenariats avec des transporteurs qui utilisent son produit dans leur flotte de camions.  

Elle affirme que son logiciel a déjà été utilisé sur plus de 1,6 million de kilomètres sans accident notable.  

La transaction, qui devrait se finaliser au second semestre, permettra à Embark Trucks de récupérer 614 millions de dollars, 414 millions venant de la SPAC Northern Genesis Acquisition Corp. II et 200 millions d’autres investisseurs.  

L’entreprise a expliqué que ce montant lui permettra de financer ses activités jusqu’à la commercialisation de son logiciel, en 2024.