L’entreprise montréalaise Gestion de capital de risque Amplitude vient de compléter à un montant d’un peu plus de 200 millions de dollars la capitalisation du fonds d’investissement en entreprises de pointe en « médecine de précision » qu’elle avait lancé en novembre 2019.

Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

Par ailleurs, en plus de dépasser son montant cible initial, Amplitude a attiré au fil des mois une trentaine de nouveaux associés-investisseurs à son fonds d’investissement. Parmi ceux-ci, on compte la division RBCx de la Banque Royale, la firme californienne Alexandria Venture Investments, la firme Cathay Capital, établie à Paris et en Asie, ainsi que l’Alberta Entreprise Corporation, de Calgary.

« Nous nous étions fixé l’objectif ambitieux de réunir un fonds de médecine de précision de 200 millions — un concept inédit au Canada il y a deux ans — et de mettre ces capitaux au service de technologies et de chercheurs canadiens pour contribuer à changer des vies, mais aussi à muer le meilleur savoir scientifique au Canada en sociétés d’envergure internationale », indique Dion Madsen, l’un des associés fondateurs d’Amplitude.

Avec ce fonds d’investissement en « médecine de précision », Amplitude vise notamment à investi dans des entreprises innovantes qui ont le potentiel de dépasser le milliard de dollars en valeur boursière potentielle.

Par exemple, l’entreprise Repare Therapeutics de Montréal, qui fut le premier investissement du fonds, a fait un premier appel à l’épargne publique (PAPE) qui la valorise à 1,5 milliard US sur le marché boursier NASDAQ.

Parmi les entreprises déjà investies par le fonds développé et géré par Amplitude, on compte notamment la montréalaise Giiant Pharma, ainsi que les torontoises Radiant Biotherapeutics et Deep Genomics.