(Vancouver) Le ministère fédéral de l’Environnement a ordonné la suspension des travaux de construction sur une petite portion de l’oléoduc Trans Mountain, jusqu’à la fin de la saison de nidification des oiseaux dans une forêt de Burnaby, en Colombie-Britannique.

La Presse Canadienne

Le ministère a déclaré que l’ordonnance avait été émise à la suite de la visite d’un agent sur le chantier. Des plaintes avaient fait état de nids de colibris d’Anna et d’autres oiseaux migrateurs endommagés par les travaux d’élargissement de l’ouvrage qui appartient au gouvernement canadien depuis 2018.

Environnement Canada convient que les nids des oiseaux dans cette région pourraient être perturbés par les travaux de défrichement, effectués avec des bulldozers, des scies à chaîne et d’autres machineries lourdes. Le ministère exige donc que ces travaux soient suspendus jusqu’au 20 août dans un secteur restreint de l’oléoduc.

Trans Mountain a confirmé que l’ordonnance s’appliquait à un secteur de 900 mètres, près de la rivière Brunette, pendant toute la période de nidification.

Les colibris d’Anna et d’autres espèces d’oiseaux qui habitent la région, comme le bruant chanteur, le tarin des pins, le merle et la mésange à tête noire, sont protégés en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs.

Trans Mountain soutient dans un communiqué que l’entreprise « s’efforce de mener des activités de défrichement » en dehors des périodes de nidification des oiseaux migrateurs, mais que cela n’est pas toujours possible.