(Montréal) Une entente de principe est intervenue entre la direction d’Arcelor Mittal mines Canada et le syndicat des Métallos pour le renouvellement de la convention collective qui concerne 2500 travailleurs à Port-Cartier, Fermont et Fire Lake.

Lia Lévesque
La Presse Canadienne

Le syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, en a fait l’annonce, mardi matin.

L’entente concerne cinq de ses sections locales réparties dans trois localités. Les travailleurs œuvrent dans deux mines, une usine de bouletage, le chemin de fer, les bureaux et la sécurité.

Le syndicat n’a pas voulu dévoiler le contenu de l’entente de principe avant de soumettre le projet d’entente aux membres — comme c’est habituellement le cas en pareille circonstance.

L’entente de principe sera présentée aux membres et soumise au vote, de façon virtuelle, à cause de la pandémie, au cours des prochains jours, a fait savoir le syndicat.

Les négociations avaient repris lundi matin en présence du médiateur.