(Washington) Les crêpes en poudre du groupe PepsiCo ne porteront plus la marque « Aunt Jemima » , ni la face hilare d’une bonne cuisinière afro-américaine, inscrite en médaillon sur les célèbres boîtes rouges de la marque américaine.

Mis à jour le 10 févr. 2021
Agence France-Presse

En juin 2021, les crêpes et bouteilles de sirop d’érable seront rebaptisées « Pearl Milling Company », du nom originel du fabricant de farine fondé en 1888, a indiqué le groupe PepsiCo dans un communiqué.

Ce changement fait suite aux critiques dont font l’objet certaines marques américaines utilisant les symboles de stéréotypes raciaux comme pour le riz Uncle Ben’s, récemment rebaptisé « Ben’s » par sa maison-mère, Mars.

PepsiCo avait décidé d’abandonner progressivement le nom d’« Aunt Jemima » en juin 2020, dans le sillage du mouvement de protestations contre les violences racistes de la police et la mort de l’Afro-Américain George Floyd sous le genou d’un policier blanc.

La marque « Aunt Jemima », qui fait référence au personnage d’un chant d’esclaves dans les plantations, avait été rachetée en 1925 par la société Quaker Oats Company, elle-même filiale de PepsiCo.

PHOTO EVA HAMBACH, AFP

« Son image a été retravaillée au fil des ans pour ôter tout stéréotype racial remontant aux origines de la marque », affirme PepsiCo.

Entre maintenant et l’arrivée des nouveaux produits estampillés « Pearl Milling Company », les boîtes de crêpes « Aunt Jemima » resteront disponibles dans les rayons, mais sans le portrait de la joviale cuisinière en médaillon, précise le groupe.