(New York) Le fabricant de jouets Mattel a dépassé les attentes au quatrième trimestre grâce aux solides ventes de ses poupées, Barbie en tête, ainsi que de ses petites voitures Hot Wheels, pendant la saison des fêtes.

Publié le 9 févr. 2021
Agence France-Presse

Le chiffre d’affaires total du fabricant de jouets a progressé de 10 % entre octobre et décembre, à 1,63 milliard de dollars, détaille un communiqué mardi.  

Son bénéfice net s’est affiché à 130,5 millions de dollars, là où le groupe n’avait gagné que 200 000 dollars l’année précédente.  

Le titre prenait environ 3 % dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle.

Les ventes de Barbie, la marque la plus populaire de Mattel, ont bondi de 19 % tandis que celles des voitures Hot Wheels ont grimpé de 13 %.  

Par catégories, les ventes de poupées ont progressé de 13 %, celles des jouets pour bébés et jeunes enfants de 6 %, celles des petites voitures de 11 %.  

Le chiffre d’affaires de la division comprenant les figurines, les peluches de Bébé Yoda, les jeux de construction, de cartes, comme Uno, et de société a augmenté de 9 %.  

C’est « notre meilleure performance depuis des années », a souligné le PDG de la société, Ynon Kreiz, dans le communiqué.

« Au milieu d’une pandémie et avec des conditions de marché très difficiles, nos résultats ont dépassé les attentes, avec de nouveau un chiffre d’affaires au-dessus des attentes et une amélioration de la rentabilité », a-t-il ajouté.

Les résultats de l’entreprise au quatrième trimestre comme sur l’ensemble de l’année « ont démontré la résilience de l’industrie du jouet et la priorité que les parents accordent aux jouets de qualité, aux marques de confiance et aux jeux ayant un but », a aussi relevé M. Kreiz.

Le premier semestre avait été difficile pour le fabricant de jouets, entre la fermeture de nombreux points de vente et des problèmes logistiques.  

Mais sur l’ensemble de l’année, le groupe a quand même réussi à faire progresser son chiffre d’affaires de 2 %, à 4,59 milliards de dollars.

Son bénéfice net s’est établi à 126,6 millions de dollars alors que Mattel avait perdu 213,5 millions en 2019.  

Pour 2021, le groupe table sur une augmentation de son chiffre d’affaires d’environ 5 %.

La société a également annoncé un nouveau programme de réduction des coûts visant à économiser environ 250 millions de dollars d’ici 2023, sans toutefois préciser quelles dépenses étaient visées ni s’il y aura des suppressions d’emplois.