(Ingersoll) General Motors (GM) a fait savoir que les activités de ses installations ontariennes CAMI se retrouveront sur pause pendant une semaine alors qu’une pénurie mondiale de puces informatiques sévit dans l’industrie automobile.

La Presse Canadienne

L’entreprise a indiqué mercredi que cette décision affectera tous les quarts de travail la semaine prochaine dans l’usine d’Ingersoll, en Ontario, située à environ 30 kilomètres de London.

Les travailleurs syndiqués concernés ont été informés d’une mise à pied temporaire du 8 au 13 février. GM a indiqué qu’environ 1500 employés seront admissibles à des indemnités de mise à pied.

Le constructeur automobile a affirmé qu’il y aura également un temps d’arrêt dans ses usines nord-américaines du Kansas et du Mexique, et que la cadence des activités d’un site en Corée du Sud sera réduite de moitié.

Un rapport de la firme AutoForecast Solutions le mois dernier a souligné que la demande accrue de puces dans les téléphones et les systèmes de jeu compliqué la tâche aux constructeurs automobiles, ce qui a entraîné des retards de production en Chine qui se sont propagés en France, en Allemagne, en Italie, au Portugal et en Espagne, et le Royaume-Uni jusqu’à présent.

GM espère rattraper le temps perdu à son usine ontarienne, où l’entreprise a annoncé, le mois dernier, qu’elle dépenserait 1  milliard pour réaménager le site d’Ingersoll afin d’y produire des fourgons de livraison électriques commerciaux.