(Boucherville) Uni-Sélect annonce la mise à pied temporaire d’environ la moitié de ses employés et la fermeture temporaire du tiers de ses sites en raison de la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

L’entreprise de pièces et de peintures automobiles compte 6000 employés au Canada, aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Elle indique qu’elle demeure en activité là où c’est approprié et autorisé et qu’une réorganisation a eu lieu pour lui permettre de se concentrer sur les services essentiels.

Uni-Sélect ajoute que 28 % de ses sites fonctionnent sur des horaires réduits tandis que 7 % fonctionnent sur une base très limitée.

En outre, l’entreprise affirme que les heures ont été réduites de 20 % pour tous les employés qui continuent de travailler.

Le conseil d’administration a également vu sa rémunération réduite de 25 % à compter du 1er janvier jusqu’au 30 juin.