Xebec Adsorption, une entreprise montréalaise spécialisée dans l’énergie propre, poursuit sa croissance en réalisant une importante transaction en Europe et en soulignant que deux autres acquisitions apparaissent imminentes.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

La direction a annoncé en fin de journée mardi l’acquisition de HyGear, une entreprise des Pays-Bas qui offre des solutions de production d’hydrogène destinées notamment aux applications de ravitaillement des véhicules électriques à pile à combustible.

La transaction, évaluée à plus de 155 millions de dollars (en incluant une dette de 28,6 millions), est réalisée en argent et en actions de Xebec.

La direction explique que l’acquisition de HyGear place Xebec dans une « position unique » pour réaliser en mode accéléré sa stratégie de distribution de gaz renouvelable. « L’acquisition de nouvelles technologies liées à l’hydrogène et l’accès à de nouveaux marchés permettront à Xebec de lancer une gamme de produits à hydrogène écologiques et viables sur le plan commercial. »

HyGear a généré des revenus de 11,4 millions d’euros et un bénéfice d’exploitation de 2,5 millions d’euros en 2019, et la direction s’attend à une croissance annuelle dans les deux chiffres du chiffre d’affaires de 2019 à 2021.

Parallèlement, Xebec indique être en discussions avancées qui pourraient permettre l’annonce de deux autres acquisitions dans un avenir rapproché. Des lettres d’intention non contraignantes ont été signées. Dans un cas, les négociations visent une entreprise de technologie de production de gaz industriels. L’autre cas concerne une entreprise spécialisée dans les services de traitement d’air et d’air comprimé. Le prix d’achat total des acquisitions visées devrait se situer entre 35 et 60 millions de dollars.

L’action de Xebec a gagné 2 %, à 6,85 $, mardi à la Bourse de croissance de Toronto. La valeur du titre s’est presque multipliée par 10 depuis deux ans.