La SAQ veut tripler la proportion de ses ventes en ligne d’ici 3 ans. Catherine Dagenais, présidente de la société d’État, a annoncé ce matin vouloir faire passer ses ventes en ligne de moins de 2 % de ses ventes totales à 6 % d’ici 2023.

Antoine Trussart Antoine Trussart
La Presse

« Le comportement des consommateurs change et c’est à la SAQ de s’adapter », constate-t-elle dans une causerie organisée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM).

La SAQ présente mardi après-midi son plan stratégique 2021-2023 à l’Assemblée nationale. La société d’État y énonce ses principaux chantiers pour les années à venir. En plus du commerce en ligne, la SAQ espère moderniser sa chaîne d’approvisionnement pour lui permettre d’améliorer ses performances en matière de livraison à domicile.

« Les clients veulent continuer à découvrir des produits, mais être loin du virus », explique Mme Dagenais. La SAQ veut également accélérer ses investissements afin d’offrir tous ses produits en ligne et les livrer plus rapidement.

La société d’État se prépare à la mise en place de la consigne généralisée des bouteilles de vin qui devrait arriver dès l’automne 2022.