L’entreprise Tafisa, un fabricant de panneaux de particules de bois pour l’industrie du meuble et des armoires, investit 42 millions de dollars dans la modernisation et l’expansion de son usine de Lac-Mégantic, en Estrie.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Cet investissement comprend l’installation d’une nouvelle chaîne de production de panneaux-particules, amorcée il y a quelques mois. Il comprend aussi la modernisation de certains équipements de production dans cette usine implantée en 1992 par Tafisa, une société d’origine espagnole.

La réalisation complète de cet investissement industriel avait été mise en péril le printemps dernier, lors de l’arrêt du secteur de la construction résidentielle et commerciale provoqué par le grand confinement socio-économique de la pandémie.

Mais un coup de pouce financier totalisant 12,5 millions obtenu récemment du gouvernement du Québec, soit un prêt de 10 millions du programme ESSOR chez Investissement Québec et une subvention de 2,5 millions du programme « Innovation Bois » au ministère des Forêts et de la Faune, a facilité l’achèvement de ce projet d’investissement majeur dans la région frontalière de Mégantic.

Selon la direction de Tafisa, l’expansion de la capacité de production de l’usine ajoutera une dizaine d’emplois, mais l’ensemble du projet de modernisation permettra surtout de consolider les 350 emplois que compte déjà l’usine.

Agrandie à quelques reprises depuis 1992, l’usine Tafisa de Lac-Mégantic est maintenant considérée comme l’une des plus grosses installations manufacturières de panneaux-particules en Amérique du Nord.