(Paris) Airbus a enregistré une commande ferme de quatre A320neo de la part d’un nouveau client, la compagnie grecque Sky Express, en pleine crise de la COVID-19 qui a mis à genoux le secteur aérien, a annoncé mercredi l’avionneur européen.

Agence France-Presse

La compagnie grecque, qui a par ailleurs loué deux autres A320 auprès d’Aviation Capital Group (ACG), équipera les avions de moteurs Leap-1A produits par CFM-International, co-entreprise du français Safran et de l’américain General Electric.

Le montant de la transaction pour ces quatre monocouloirs n’a pas été révélé. Elle atteint 442 millions de dollars au prix catalogue 2018, le dernier publié par l’avionneur européen.

Entre début avril et fin septembre, Airbus a enregistré un total de 15 commandes contre 241 sur la même période l’an passé.

Pour faire face à cet effondrement et aux demandes de reports de livraisons de la part de compagnies aériennes exsangues, l’avionneur a baissé ses cadences de production de 40 % et entend supprimer 15 000 postes dans le monde.

Cette commande constitue une « bonne nouvelle », se félicite Christian Scherer, directeur commercial d’Airbus, cité dans le communiqué. « Il s’agit d’une mesure audacieuse pour le développement de cette compagnie aérienne et nous sommes fiers d’y contribuer avec l’A320neo », estime-t-il.

La famille A320neo (A319, A320 et A321) enregistrait fin septembre 7450 commandes fermes émanant de 110 clients.