(Montréal) DavidsTea rapporte un profit de 2,6 millions au dernier trimestre malgré une chute drastique de 41 % de ses ventes durant la fermeture forcée de ses boutiques en raison de la pandémie.

La Presse Canadienne

L’entreprise montréalaise en faillite dit avoir engrangé un bénéfice dilué par action de 10 cents pour la période ayant pris fin le 1er août. Au même trimestre, l’an dernier, on déplorait une perte de 44 cents ou de 11,3 millions.

En excluant les éléments non récurrents, dont 3,2 millions en coûts de restructuration ainsi qu’une aide du gouvernement canadien liée à la COVID-19, DavidsTea Inc. rapporte une perte ajustée réduite à 1,72 million ou six cents par action. Au deuxième trimestre de 2019, la perte s’élevait à 6,3 millions ou 24 cents par action.

Les ventes ont chuté de 39,2 millions à 23 millions, comparativement au même trimestre l’an dernier. Cependant, on note une hausse de 35 % par rapport au premier trimestre de 2020.

DavidsTea a enregistré une forte croissance de 190 % de ses ventes en ligne et en gros.

À la fin du trimestre, 18 boutiques ont rouvert au Canada. L’entreprise a aussi pu bénéficier de la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers afin de restructurer ses opérations vers le numérique.