La chaîne de grande distribution Auchan achètera l’énergie produite par deux des parcs éoliens de Boralex en France pour alimenter une partie de ses magasins.

Hélène Baril
Hélène Baril La Presse

Une entente conclue entre les deux entreprises prévoit que toute l’électricité produite par les parcs éoliens Chépy et Nibas, situées au nord de la France, sera achetée par Auchan Retail France pendant trois ans, à partir de janvier 2021. La valeur du contrat n’a pas été rendue publique.

Ces deux parcs éoliens, dont la puissance combinée est de 16 mégawatts, ont été mis en service en 2002 et 2004 en vertu de contrat d’achat à long terme avec des distributeurs d’électricité. Ces contrats à long terme arrivent à échéance et ne seront pas renouvelés. Depuis 2019, Boralex cherche donc à vendre son électricité directement à des entreprises désireuses de verdir leur bilan énergétique.

Un premier contrat du genre a été conclu plus tôt cette année avec Orange, le géant français des télécommunications, qui achètera la totalité de l’énergie produite par un autre parc éolien de Boralex pendant cinq ans.

Au fil du temps, Boralex est devenu le premier producteur indépendant d’énergie éolienne en France. « Notre Direction Marchés de l’Énergie, créée en 2019, s’est donnée comme objectif le déploiement des contrats d’achat d’électricité privé à destination des clients industriels et commerciaux sur le marché français, a expliqué Nicolas Wolff, vice-président et directeur général Boralex, Europe. Cette signature avec Auchan Retail France, distributeur historique de renommée mondiale, nous permet d’avancer dans la direction que nous nous sommes fixée », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Au milieu de la journée, le titre de Boralex était en hausse à la Bourse de Toronto, à 33,13 $. Depuis un an, sa valeur a oscillé entre 17,91 $ et 36,48 $.