Le tiers de l’enveloppe de 3 millions de dollars prévue par la Ville de Montréal pour aider les commerces éprouvés par la pandémie a déjà été allouée à 82 commerces, a annoncé le responsable du développement économique et commercial au comité exécutif, Luc Rabouin.

Ariane Krol
Ariane Krol La Presse

« Ça veut dire qu’il reste 2 millions, j’invite vraiment les commerçants à s’informer », a déclaré M. Rabouin en conférence de presse chez État de choc, une chocolaterie de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Cette boutique du boulevard Saint-Laurent a bénéficié de la subvention maximale de 10 000 $ qui lui a permis de conserver ses employés et d’optimiser son site internet pour la vente en ligne, a expliqué la propriétaire, Maud Gaudreau.

Le fonds de 40 millions de dollars pour offrir des prêts à des conditions avantageuses aux entreprises a aussi été engagé à 80 %, a annoncé la Ville. Un total de 32 millions ont déjà été offerts à 900 entreprises montréalaises, dont 300 commerces.

« Ça prend aussi des subventions parce que les commerçants ont une capacité limitée de s’endetter », a commenté M. Rabouin.