(Montréal) La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé vendredi avoir embauché l’ambassadeur du Canada aux Nations unies à titre de cadre supérieur.

La Presse canadienne

Marc-André Blanchard, âgé de 54 ans, dirigera la division CDPQ mondial du gestionnaire de fonds institutionnels québécois et assumera à compter du 8 septembre, la responsabilité directe des trois grandes directions régionales de la Caisse dans le monde, soit les États-Unis  l’Amérique latine, l’Europe et l’Asie; ainsi que le Pacifique.

M. Blanchard est ambassadeur aux Nations unies depuis 2016 et était auparavant président du conseil et chef de la direction du cabinet d’avocats McCarthy Tetrault.

L’ancien député libéral et ancien premier ministre de l’Ontario Bob Rae le remplacera comme ambassadeur.

M. Blanchard sera secondé par Anita George, qui devient vice-présidente et chef adjointe de CDPQ mondial avec un mandat élargi pour couvrir toutes les régions.

Elle était auparavant première vice-présidente aux partenariats stratégiques et aux marchés en croissance.

Selon le chef de la direction de la Caisse, Charles Émond, le passage à une structure plus intégrée pour ses investissements internationaux, qui ont augmenté de plus de 140 milliards en cinq ans, est une évolution naturelle.

La nouvelle structure permettra à l’investisseur institutionnel, dont l’actif net atteignait 340,1 milliards au 31 décembre, de continuer à diversifier son portefeuille, a-t-il ajouté.

« Marc-André était la personne toute désignée pour ce rôle, ayant occupé des fonctions de premier plan sur la scène internationale. Il possède des capacités extraordinaires à développer et entretenir des réseaux d’affaires et à comprendre les particularités régionales tout en maintenant une vision et une direction d’ensemble pour mobiliser des équipes diversifiées réparties aux quatre coins du monde », a affirmé M. Émond dans un communiqué.