(Ottawa) Un nouveau rapport du gouvernement fédéral montre que les trois plus grands fournisseurs de services sans fil au Canada ont baissé les prix de plusieurs forfaits au Québec depuis janvier, mais les ont laissés inchangés dans toutes les autres provinces.

La Presse canadienne

Les baisses les plus importantes se situent dans la partie inférieure d’une gamme de plans auxquels s’est intéressé le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Au Québec, les fournisseurs Fido, Koodo et Virgin ont baissé leurs prix affichés pour les forfaits incluant deux gigaoctets (Go) de données et d’autres fonctionnalités à 35 $ par mois en février, en baisse de 15 $ par rapport à janvier, lorsque le ministère a commencé son étude.

Dans d’autres provinces, les mêmes fournisseurs — appartenant respectivement à Rogers, Telus et Bell — ont conservé leurs forfaits de 2 Go à 50 $ par mois.

Le ministère affirme que les Canadiens utilisent en moyenne 2,5 Go de données mobiles par mois, en s’appuyant sur des statistiques de 2018.

Fido (Rogers), Koodo (Telus) et Virgin (Bell) ont également baissé leurs prix au Québec pour les forfaits de 4 Go, à 45 $, mais les ont laissés inchangés à 55 $ par mois dans les autres provinces.

Ce rapport sur les prix des forfaits est le premier depuis que les libéraux ont été réélus l’automne dernier après avoir promis de faire baisser les prix des forfaits sans fil les plus courants de 25 % d’ici deux ans.