(New York) L’émetteur de cartes de crédit American Express a subi une lourde chute de son bénéfice net au deuxième trimestre, le groupe ayant mis de côté 1,6 milliard de dollars pour faire face aux impayés.

Agence France-Presse

Le renflouement de cette provision, qui a augmenté de 861 millions de dollars sur un an, « reflète principalement la détérioration des prévisions sur l’environnement macro-économique mondial », indique le groupe dans un communiqué vendredi.

Les mesures de restriction imposées pendant le trimestre pour enrayer la propagation de la COVID-19 ont pesé aussi bien sur les finances de certains ménages que sur la trésorerie de nombreuses sociétés et American Express se prépare à ce que certains de ses clients ne puissent pas rembourser les sommes payées avec ses cartes de crédit.  

Le bénéfice net de la société a plongé de 85 % d’avril à juin, à 257 millions de dollars (221 m EUR). Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street, il s’élève à 29 cents, ce qui est plus que les 13 cents attendus par les analystes.  

Le chiffre d’affaires a en revanche déçu en s’affichant en baisse de 29 % à 7,68 milliards de dollars (6,61 mds EUR), là où les analystes anticipaient 8,10 milliards.  

Ce repli « reflète principalement un déclin dans les dépenses des détenteurs de carte et une baisse du taux moyen » versé par les commerçants sur les transactions payées avec des cartes American Express, souligne le groupe.  

Les dépenses ont « reculé à leur plus bas en avril avant de se redresser progressivement en mai et juin, les petites entreprises étant les plus résilientes », précise American Express.  

Au total, les détenteurs de cartes AmEx ont dépensé 205,1 milliards de dollars, soit 34 % de moins que l’an dernier sur la même période.

Le groupe a apporté des modifications à certains produits pour s’adapter aux besoins de ses clients, avec le lancement par exemple de la solution American Express One AP destinée à permettre aux entreprises de payer plus facilement leurs fournisseurs en ligne.

American Express a aussi relevé dans 60 pays le plafond des paiements sans contact dans les magasins.